ACTUALITES ECHOS DES COMMUNES GOUVERNEMENT SOCIETE

Togo : Les conseillères municipales des communes à l’école des techniques de la communication politique à Kpalimé

©Togo24 – (Kpalimé, le 26 août 2021) – Cent soixante-neuf (169) femmes élues locales notamment des conseillères municipales des communes du Togo, renforcent leurs capacités sur les techniques de communication politique pour un développement participatif et inclusif lors d’un atelier de formation de trois jours, ouvert ce jeudi 26 août 2021 à Kpalimé (environ 120 km au Nord de Lomé), a constaté un journaliste de Togo24.

La présidente de la Faitière des Communes du Togo (FCT) Mme Yawa Ahofa Florence KOUIGAN (Maire de la Commune Ogou 1), a participé à cette session de formation, à l’ouverture des travaux, par visioconférence.

Démarré depuis 2007 au Togo par l’adoption de la loi 2007-011 du 31 mars, relative à la décentralisation et aux libertés locales, le processus de décentralisation se poursuit. Ainsi, depuis 2019, il a connu des avancées significatives après avoir subi des modifications. La tenue le 30 juin 2019 des premières élections locales depuis 32 ans, complétées le 15 août par les partielles dans les cinq communes, conformément à la décision de la cour suprême, constitue une étape clé de la mise en œuvre de ce processus. Devenue effective, la décentralisation a été adoptée comme mode d’administration du territoire.

Deux ans après l’organisation des élections municipales, les élus locaux (117 maires dont 12 femmes Maires) et (1527 conseillers municipaux dont 200 femmes élues locales et 20  Adjointes au Maire) sont aujourd’hui face aux réalités du terrain et ont beaucoup de défis à relever dans plusieurs domaines.

Au Togo, les pesanteurs socioculturelles, l’insuffisance de la sensibilisation, de renforcement de capacités et le manque d’information, constituent un frein à l’émergence d’un leadership féminin porteur d’opportunités pour provoquer des changements, revitalisant la vie politique, économique et sociale de manière à assurer un processus de développement humain équitable et durable.

Cependant, Cette position se trouve renforcer par la volonté politique clairement affichée par le  Chef de l’Etat dans la promotion de la femme à tous les niveaux. Cette volonté s’est matérialisée par la confiance placée aux femmes à travers leur nomination à la tête du gouvernement et dans plusieurs hautes instances de la République.

En raison des nombreux défis que les femmes ont à surmonter dans l’exercice de leurs tâches de Maires ou adjointes au Maire des Communes et surtout dans le processus de décentralisation en cours, il paraît urgent qu’elles s’organisent et renforcent au mieux leurs compétences dans les thématiques diverses telles que  les  techniques de communication politiques, le leadership féminin pour un développement local participatif, l’entrepreneuriat, l’éducation de la femme et de la jeune fille, les violences basées sur le genre etc.

C’est dans cette perspective que la Faitière des Communes du Togo (FCT) à travers le Réseau des Femmes Elues Locales d’Afrique Section Togo (REFELA-TOGO), organise à Kplalimé, cette session de formation  à l’endroit des Conseillères Municipales des communes du Togo.

Cette session de formation fait suite à celle des maires et leurs adjointes tenue du 23 au 25 août 2021 à Kpalimé sur le même thème.

Elle a bénéficié de l’appui technique et financier du Programme Décentralisation et Gouvernance Locale (ProDeGoL), cofinancé par le Ministère fédéral allemand de la coopération économique et du développement (BMZ) et par l’Union européenne et mis en œuvre par la Coopération technique allemande (GIZ).

A travers cette formation, les conseillères municipales seront renforcées sur les techniques de communication politique, la maitrise des codes de leadership et seront outillées sur les approches de politique locale d’égalité femme-homme.

Cet atelier permettra d’améliorer leurs connaissances sur les notions de leadership féminin  pour le social participatif et la participation citoyenne à l’action publique locale.

Tout au long de la formation, les femmes  élues locales pourront par la même occasion, à travers des partages d’expériences, échanger  sur le rôle de la femme en général, et celui des élues locales dans la participation aux diverses instances de la vie politique.

Soulignons que la cérémonie d’ouverture de cette  session a été présidée par Mme KOUBONOU  ATIOTA Touni (Présidente du REFELA, Maire de la Commune de Doufelgou 2), en présence du Secrétaire Exécutif de la Faitière des Communes du Togo SIANGOU Koumtehan.

 

Mensah ASSOGBAGUE

#Togo24, le pari du professionnalisme

Info: +228 90808989 / 99313108

E-mail : info@togo24.net 

Site Web : www.togo24.net

 

 

 

Related posts

Amou 3 : Ouverture de la première session ordinaire exercice 2021 du Conseil municipal de la commune.

Togo 24

Cameroun : MSF demande la reprise de ses activités dans une région anglophone

Togo 24

Afrique du Sud : le roi zoulou appelle à « la paix »

Togo 24

Leave a Comment

Translate »