ACTUALITES ECHOS DES COMMUNES GOUVERNEMENT INTERNATIONAL SOCIETE

Togo : Atakpamé abrite la 6ème édition du Camp de sciences des jeunes filles scolaires.

©Togo24 – (Atakpamé, le 7 septembre 2021) – Atakpamé chef-lieu de la commune de l’Ogou 1, (environ 165 km au Nord de Lomé), abrite du 05 au 12 septembre 2021, la 6ème  Edition du Camp de sciences des jeunes filles scolaires, organisée par la commission nationale togolaise pour l’UNESCO.

Cette 6ème édition réunie les 30 meilleures élèves filles qui ont réussi aux différents examens de fin d’année, au BEPC, âgées de 13 ans et qui ont une moyenne variante entre 17 et 19 sur 20,  au BAC 1 série C et D avec un âge de 16 ans et une moyenne variante entre 15 et 17 sur 20.

Les meilleures élèves filles qui ont réussi au BAC 2 , âgées de 16 à 17 avec une moyenne variante entre 15 et 17 sur 20 de l’année 2020-2021 dans les six régions pédagogiques du Togo et sept(07) étudiantes en fin d’étude dans les filières scientifiques issues des facultés/ écoles de l’Université de Lomé participent également à cette 6ème édition.

La commission nationale togolaise pour l’UNESCO traduit la vision de l’UNESCO en organisant chaque deux ans un camp de sciences pour les meilleures jeunes filles ayant réussi aux  BEPC, BAC1 et au BAC2 et qui ont excellé dans les matières scientifiques telles que les mathématiques, la physique-chimie et la science de la vie.

Ce camp vise à favoriser l’égalité des genres en encourageant les unes à s’orienter vers les filières des sciences, de la technologie, de l’ingénierie et des mathématiques, à outiller les jeunes filles à vaincre les stéréotypes qui laissent croire que les filles ne peuvent pas faire des carrières scientifiques, à sensibiliser les participantes à lutter contre les violences en milieu scolaire surtout à l’endroit des filles et à  faire de ces filles lauréates, des modèles pour toutes les autres.

Les activités ont été ouvertes par Mme  GAMETY Ama Dzifa, Directrice de cabinet du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche, représentant le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche,  président de la commission nationale pour l’UNESCO.

C’était en présence du secrétaire général de la commission nationale pour l’UNESCO, du représentant du préfet de l’Ogou, du représentant du Maire de la commune Ogou 1, du directeur régional de l’éducation, des autorités administratives, militaires et civiles.

Pour Mme  GAMETY, l’une des actions de l’UNESCO dans ce domaine est d’améliorer la participation et la poursuite des études des jeunes filles dans l’enseignement et les sciences, afin de réduire les inégalités de genre dans les professions scientifiques.

‘’L’objectif de ce camp des sciences qui s’ouvre aujourd’hui, est de faire prendre conscience aux jeunes filles de leurs capacités et aptitudes à réussir dans les séries scientifiques et technologiques, d’ingénierie et de mathématiques au même titre que les garçons et de réduire la disparité entre les deux sexes, dans nos lycées et collèges et progressivement dans les établissements et facultés d’enseignement supérieur’’, a-t-elle souligné.

Elle a adressé au nom du gouvernement en général, et en particulier, celui du ministère de l’enseignement  supérieur et de la recherche, toutes les gratitudes à la directrice générale de l’UNESCO qui joue un rôle important dans l’autonomisation des femmes, la parité genre et l’accroissement des jeunes filles dans les domaines scientifiques

 

D’Atakpamé, Marcel k Akakpo

#Togo24, le pari du professionnalisme

Info: +228 90808989 / 99313108

E-mail : info@togo24.net 

Site Web : www.togo24.net

Related posts

Indépendance du Burkina : ‘’Héritiers de nos Ancêtres, ensemble (…), nous saurons mener le combat pour un Burkina Faso indépendant, démocratique et souverain’’, Roch Marc Christian Kaboré

Togo 24

Togo – Boîte à outils d’orientation professionnelle : Les différents acteurs impliqués outillés à Kpalimé

Togo 24

L’ONU accuse les rebelles, les forces centrafricaines et leurs alliés russes d’exactions

Togo 24

1 comment

APATI -BASSAH Lolonyo Basile 8 septembre 2021 at 5h22

Félicitations aux acteurs de de l éducations Togolaise Le chef de l’État Togolais et son gouvernement sans oublier l UNESCO pour cette belle initiative en encouragent les jeunes filles de 13ans avec demoyenes de15 à 20 dans les matières scientifiques mathématique , physique chimie et stv dans un camp à ATAKPAME du 5 au 12 de ce mois sous la conduite de Madame GAMETY Dzifa représentant le ministre de l enseignement supérieur dans OGOU 1 en présence du Préfet et le représentant du maire.Vraiment c est à saluer comme motivation.
Les putschistes au Mali sont obligés de chercher les moyens de l appaisement du peuple et faire amour avec confiance à l ONU UA la France et la CEDEAO pour un temps de transition qui ne va pas trop duré.
Au Burkina devant les élections législatives municipales très proches les autorités doivent prendre toutes les dispositions pour éviter le pire

Reply

Leave a Comment

Translate »