ACTUALITES AFRIQUE DIPLOMATIE ECHOS ASSEMBLEE NATIONALE INTERNATIONAL

Autriche-5ème Conférence des Présidents de parlement : Yawa Djigbodi Tsègan a modéré un panel de haut niveau

©Togo24 – (Lomé, le 9 septembre 2021) – En séjour en Autriche, la présidente de l’Assemblée nationale togolaise, Mme Yawa Djigbodi Tsègan, a participé du 7 au 8 septembre 2021 à Vienne, à la 5ème Conférence des Présidents de parlements. Elle a modéré mercredi, un panel de haut niveau axé sur le thème  » l’ouverture, la transparence et l’accessibilité des parlements face au défi sécuritaire : comment trouver le bon équilibre ? »

Les débats ont été riches et diversifiés avec des approches de solutions innovantes en lien avec la crise sanitaire liée à la COVID-19.

Près de 100 présidents de 115 parlements nationaux et personnalités de plus d’une douzaine d’organisations parlementaires régionales se sont réunis à vienne en Autriche pour un sujet d’actualité : « la promotion du leadership parlementaire pour un multilatéralisme plus efficace qui assure la paix et le développement durable ».

La 5ème conférence des présidents de parlement qui intervient dans un contexte particulier marqué par la crise sanitaire, a permis de débattre des différents aspects de la question et proposer des pistes de solutions pour relever les nombreux défis qui se posent aux institutions parlementaires de par le monde.

« Au-delà de ma modeste personne, c’est mon pays le Togo qui est honoré, je vous en remercie vivement et vous transmet les salutations chaleureuses de Son Excellence Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBE, Président de la République Togolaise », a indiqué Yawa Djigbodi Tsègan, Présidente de l’Assemblée nationale.

Les panelistes et les différents intervenants ont tour à tour apporté leurs contributions au sujet à partir des stratégies mises en œuvre dans leurs pays respectifs pour être plus proches des populations et protéger les parlements de menaces de tout genre.

‘’Les parlements et les parlementaires s’efforcent d’être aussi accessibles que possible afin de dialoguer avec les électeurs, même, ou surtout, en période de pandémie. Sur cet aspect, nous avons entendu à quel point les parlements ont dû, et pu, s’adapter aux circonstances imposées par la situation sanitaire. De fait, beaucoup d’entre eux ont modifié leurs règlements pour permettre que le travail parlementaire se fasse de manière hybride. Au final, il est possible de dire que la pandémie a donné un coup d’accélérateur à nos institutions parlementaires en leur permettant de devenir de plus en plus digitales’’, a-t-elle souligné.

‘’L’accès des populations à l’information et à l’institution parlementaire Oui mais cette liberté accordée doit respecter certains principes avec la prise en compte de l’environnement numérique changeant marqué par la cybercriminalité. Des dispositions urgentes doivent être prises également afin de garantir la sécurité et la sureté du parlement et des députés’’, a-t-elle précisé.

Autres aspects importants de la question évoquée au cours des débats, les conséquences néfastes de la désinformation sur la pandémie actuelle et les réseaux sociaux. Ces derniers sont pointés du doigt comme faisant partie des outils de propagation de fausses nouvelles.

Le renforcement des législations et le recours à une éducation digitale ont été des approches de solutions explorées par le panel.

Cependant toutes ces mesures permettront-elles aux parlements de s’ouvrir véritablement aux populations tout en limitant les risques et les menaces sécuritaires ? Pour la Présidente de l’Assemblée nationale, le débat ne fait que débuter.

Rappelons que Mme Yawa Djigbodi Tsègan, a participé le lundi 6 septembre dernier toujours à Vienne en Autriche, au 13ème Sommet des Présidentes de parlement, organisé par l’Union interparlementaire (UIP), en collaboration avec les Nations Unies et le Parlement autrichien.

 

Source : www.assemblee-nationale.tg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Related posts

Amou 3 : «SCOOPS» Coopérative Agricole Aloh-Ayoha Amou Nord en Assemblée générale annuelle.

Togo 24

Togo : La présidente de l’Assemblée nationale a échangé avec le représentant de la BAD.

Togo 24

Togo : le préfet de Haho Tchangani AWO, élu président du comité national du bassin du Mono

Togo 24

1 comment

APATI -BASSAH Lolonyo Basile 10 septembre 2021 at 3h13

Après avoir lu le passage de la passage à la tribune la Présidente de l Assemblée nationale Madame Yawa Djigbodi TSEGAN.Apres le 13e édition des présidents de (UIP) union Interparlementaire avec des nations unies en AUTRICHE au Vienne.
Elle à une fois encore démontré au 5e session de plus 110 présidents que la sécurité sanitaire est de l actuellitee mondiale et que notre pays le TOGO par son chef de l’État Togolais S.E.M.Faure Essozimna GNASSINGBÉ a pris au sérieux avec plus de 400milliards surtout que de jour au jour la maladie augmente.Ensuite la sécurité criminalité qui gangrène le Sahel de l Afrique.De même elle n a pas oublier de parler de 1000 filles qui doivent prendre leurs responsabilités vers leurs avenir . La présidente à saluer l avenir prometteuse du TOGO.
En Côte d’Ivoire le retour de la dictée nous souhaitons cela bon.Car actuellement les enfants n arrivent plus à écrire leurs propres noms des enfants en classe supérieure ne peuvent pas écrire une phrase sans fautes.Ainsi merci au ministre.
Au Mali les décisions prises par les chefs d État de l Afrique de l’ouest pour suspension de ce pays est salutaire on attend le retour des Messagers après la discussion avec les putschistes pour en savoir mieux.

Reply

Leave a Comment

Translate »