ACTUALITES AFRIQUE

Sénégal : deux membres d’un mouvement citoyen poursuivis pour « trafic de migrants » et arrêtés

©Togo24 – (Lomé, le 16 septembre 2021) – Deux rappeurs sénégalais et membres du mouvement citoyen « Y’en a marre » ont été inculpés mercredi de « trafic de migrants » et association de malfaiteurs, et placés sous mandat de dépôt, ont annoncé leurs avocats.

Le juge d’instruction a retenu contre Landing Mbessane Seck, dit « Kilifeu », et Simon Kouka, détenus depuis la semaine dernière, ainsi qu’un coprévenu, un total de dix chefs d’accusation, selon les mêmes sources

Les deux rappeurs « sont placés sous mandat de dépôt », a déclaré à l’AFP un de leurs avocats, Bamba Cissé.

« Ils seront entendus la semaine prochaine sur le fond du dossier », a par ailleurs précisé un autre avocat, Abdoulaye Tall, à la radio Futurs Médias (RFM, privée).

Kilifeu, accusé d’avoir facilité, moyennant finances, l’obtention de visas, est également poursuivi pour « tentative de faux dans un document administratif ».

Simon Kouka, qui aurait loué son passeport français, est lui inculpé notamment de « complicité d’usage de faux ».

En août, une vidéo montrant Kilifeu en train de recevoir une somme d’argent pour l’obtention d’un visa avait été diffusée sur un site internet. Cette vidéo a été tournée par le troisième prévenu, selon les médias.

Les deux rappeurs sont des membres fondateurs du mouvement « Y’en a marre », qui vise à promouvoir le civisme en incitant les citoyens à voter et milite pour le renouvellement de la classe politique et la lutte contre la corruption.

« Y’en a marre » a participé activement à la contestation politique mêlée d’exaspération sociale et économique aggravée par la pandémie qui a secoué en mars le Sénégal.

 

Source : AFP

Related posts

Togo : Des représentants des communes de la région des Plateaux-Ouest outillés sur les procédures de passation,  d’exécution et de contrôle des marches publics à Kpalimé

Togo 24

Au Bénin, première rencontre du président talon avec son prédécesseur depuis 5 ans

Togo 24

Burkina : arrestation d’une figure de la société civile

Togo 24

1 comment

APATI -BASSAH Lolonyo Basile 16 septembre 2021 at 8h36

Au Sénégal le mouvement (Y’ en marre) est à surveiller de près dans les mesures où le est dans quelques mois des élections présidentielles..
A ACCRA il faut la patience de la population dans un moment où tous les pays les dirigeants ne pensent que la maladie invisible.
Merci à DJ AWAL pour avoir reconnu l efforts du chef de l’État Togolais S.E.M.Faure Essozimna GNASSINGBÉ pour sa prise au sérieux les besoins de la population avec les frais de certaines première nécessité en compte l eau électricité de vaccins en masse donc que les mesures barrières sont obligatoires de toutes les Togolais en 90% félicite le chef d État son gouvernement et tous les acteurs de lutte contre la COVID-19

Reply

Leave a Comment

Translate »