ACTUALITES AFRIQUE INTERNATIONAL

Bouteflika: Macron salue une « figure majeure » de l’Algérie et « un partenaire exigeant pour la France »

©Togo24 – (Lomé, le 20 septembre 2021) – Emmanuel Macron a qualifié dimanche l’ex-président algérien Abdelaziz Bouteflika, décédé vendredi à 84 ans, de « figure majeure » de l’Algérie contemporaine et de « partenaire exigeant pour la France » durant ses vingt années au pouvoir.

Le chef de l’Etat français a adressé, dans un communiqué publié par l’Elysée, « ses condoléances au peuple algérien » et déclaré rester « engagé à développer des relations étroites d’estime et d’amitié entre le peuple français et le peuple algérien ».

Sa réaction est publiée alors que la cérémonie d’inhumation de l’ancien président, qui avait été contraint à la démission le 2 avril 2019, se tenait à Alger en présence de son successeur Abdelmadjid Tebboune et d’autres personnalités.

« Avec Abdelaziz Bouteflika s’éteint une figure majeure de l’histoire contemporaine de l’Algérie. Sa vie en est indissociable », souligne Emmanuel Macron.

« Engagé dans la lutte pour l’indépendance de son pays, il a ensuite incarné la politique étrangère ambitieuse de l’Algérie. Devenu chef de l’Etat, Abdelaziz Bouteflika fut un partenaire exigeant pour la France avec laquelle il a voulu engager une relation nouvelle », ajoute-t-il.

Emmanuel Macron avait rencontré Abdelaziz Bouteflika, alors président, au cours de la visite officielle qu’il avait effectuée en Algérie en décembre 2017.

 

Source : AFP

Related posts

Canal de Suez: « tous les navires en attente » sont passés (autorité du canal

Togo 24

Sommet de Paris sur les économies africaines : Faure Gnassingbé salue l’initiative

Togo 24

Kloto 1 : les enseignants volontaires recalés au dernier concours de recrutement des enseignants, très mécontents.

Togo 24

1 comment

APATI -BASSAH Lolonyo Basile 19 septembre 2021 at 17h49

Les Algériens ont pris l ex-président comme le père de l indepence si et seulement si la santé ne venait pas prendre la place de ce dernier . Donc moi je ne vois aucun rôle du président Français Emmanuel MACRON.
L ANADEB en évaluation à KARA ne m inquiète pas avec son partenaire car tous les efforts de voient un peu partout dans le pays.
La rencontre de la Présidente de l Assemblée nationale Madame Yawa Djigbodi TSEGAN avec le DG de BAD certainement ferait partie des relations étroites de développement entre les deux institutions.
A OGOU1 à ATAKPAME avec motivation de 15 meilleures filles est une bonne chose

Reply

Leave a Comment

Translate »