ACTUALITES ECHOS DES COMMUNES SOCIETE

Agoè- Nyivé 6 : Onze apprenties coiffeuses en fin de formation ont reçu la bénédiction de leur patronne à Adétikopé

©Togo24 – (Adétikopé, le 5 novembre 2021) – Onze apprenties coiffeuses de l’atelier de coiffure ‘’Mawuena’’, affilié au Syndicat National des Coiffeurs et Coiffeuses du Togo (SYNACOIFTO) Section 18 d’Adétikopé (environ 22 km au Nord de Lomé), ont reçu mercredi dernier lors d’une cérémonie, l’onction, la grâce et la bénédiction de leur patronne Mme SOVON Mini, après trois ans de formation théorique, pratique et professionnelle.

Cette cérémonie d’onction, de bénédiction et de grâce est organisée par l’atelier de coiffure ‘’Mawuena’’, en collaboration avec SYNACOIFTO Section 18 d’Adétikopé et la chambre communale de métier de la localité, sous le Haute patronage de la Puissance du Saint Esprit.

Elle précède la cérémonie de libération qui aura lieu le dimanche 7 novembre 2021 toujours à Adétikopé, à l’endroit de ces apprentis coiffeuses en fin de formation ; cérémonie au cours de laquelle, elles recevront leurs diplômes de fin de formation.

Le président de la chambre communale de métier d’Adétikopé D’ALMEIDA Ayi Réné, les membres du bureau de SYNACOIFTO Section 18 d’Adétikopé, les patronnes des ateliers de coiffures et d’autres corps de métiers, parents, amis et invités étaient présents à cette cérémonie qui s’est déroulée dans le strict respect des mesures barrières édictées par le gouvernement pour lutter contre la propagation de la pandémie à Coronavirus (Covid-19).

‘’Avant toute chose, je rends grâce à Dieu pour tous ses bienfaits dans ma vie et celle de apprenties. Onze de mes apprenties coiffeuses ont bouclé trois ans de formation théorique, pratique et professionnelle, qui s’est soldée par la victoire et la réussite à l’examen de CFA. Avant de leur remettre leurs attestations de fin de formation, et avant qu’elles ne rentrent dans la vie socioprofessionnelle, il est nécessaire et important de leur donner la grâce et la bénédiction’’, a souligné Mme SOVON Mini, Maitresse de l’Atelier de Coiffure ‘’Mawuena’’.

’A travers cette cérémonie, je les envoie en mission d’aller travailler afin d’honorer mon nom, leurs propres noms et ceux de leurs parents’’, a-t-elle indiqué.

La Patronne de l’Atelier de Coiffure ‘’Mawuena’’ a prodigué de sages et utiles conseils aux lauréats et les a invités au travail bienfait dans le courage, la patience, l’abnégation et surtout avec professionnalisme.

Pour D’ALMEIDA Ayi Réné, Président de la chambre communale de métier d’Adétikopé, cette cérémonie a plusieurs sens et revêt une importance capitale. ‘’C’est une cérémonie de grâce et de bénédiction’’.

’Durant leur formation, les apprenties coiffeuses se sont bien ou mal comporté envers leur patronne. Elles ont adopté de bonnes ou mauvaises attitudes et de mauvais comportements envers leur patronne. Donc, au cours de la cérémonie, elles ont reconnu les faits devant le public et demandé pardon et la clémence à leur patronne. Et cette dernière aussi, raconte à l’assistance, comment chaque apprentie s’est comportée durant la formation avant de les pardonner et de les donner la grâce et la bénédiction’’, a expliqué M. D’Almeida.

Soulignons que deux des onze apprenties coiffeuses, ont reçu au cours de la cérémonie, leurs attestations de fin de formation et d’apprentissage. Les neuf autres apprenties recevront leurs parchemins, lors d’une cérémonie qui aura lieu le dimanche 7 novembre 2021 toujours à Adétikopé.

 

La rédaction

#Togo24, le pari du professionnalisme

Info : +228 90724740 // 99313108

E-mail : info@togo24.net

Site Web : www.togo24.net

Related posts

Journée nationale de l’arbre dans Kpélé : La Présidente de l’Assemblée nationale a participé à l’opération

Togo 24

Diplomatie : Huit nouveaux ambassadeurs ont présenté leurs lettres de créance au chef de l’Etat Faure Gnassingbé

Togo 24

Tchamba 1 – Restauration du paysage forestier : les membres du CCDD outillés sur leur rôle

Togo 24

1 comment

APATI -BASSAH Lolonyo Basile 5 novembre 2021 at 10h57

Bonne chance aux 11 aux apprentis coiffeuse surtout les 2 meilleures qui reçus le même jour leurs attributions par leur patronne Madame SOVON Mini à Adetikope au nom de SYNCOIF TO dans AGUOE Nyve6 .
Bénin il faut le recours et non la violence après les élections présidentielles.

Reply

Leave a Comment

Translate »