ACTUALITES AFRIQUE DIPLOMATIE ECHOS DES COMMUNES INTERNATIONAL SOCIETE

Kloto 1 : L’ambassadeur des États-Unis au Togo Éric STROMAYER a lancé le projet Nyonu Ahead vendredi à Kpalimé

©Togo24 – (Kpalimé, le 13 novembre 2021) – L’ambassadeur des États-Unis au Togo Éric STROMAYER a procédé le vendredi 12 novembre 2021 à Kpalimé (environ 120 km au Nord de Lomé), au lancement officiel du projet ‘’Nyonu Ahead’’, initié par l’Ong Aklala Batik en collaboration avec l’Ong d’appui  aux Initiatives  Locales (Ong AIL),  a constaté un journaliste de Togo 24.

La cérémonie s’est déroulée dans la grande salle de la Mairie de Kpalimé en présence de Chantal DONVIDE (Fondatrice de l’Ong Aklala Batik), Bertin Koku ASSAN (Préfet de Kloto), Yawo Winny DOGBATSE (Maire de la commune de Kloto 1), Marc AMEVOH (Directeur préfectoral de l’action sociale Kloto).

A travers cette cérémonie, le diplomate américain officialise ainsi, une subvention de l’ambassade des Etats Unis d’un montant de 250. 000 dollars, soit 140 millions de FCFA pour Aklala Batik. Cette subvention a lieu dans le cadre des efforts de l’ambassade américaine en vue de promouvoir le leadership féminin et de briser la spirale de la pauvreté.

Ce projet vise à combattre l’apatridie des filles et des femmes sans papiers et leur donner les moyens de devenir des auto-entrepreneurs, des défenseurs des droits des femmes et des leaders politiques locaux dans les communautés rurales et les villes moyennes de l’intérieur du pays.

Il sera mis en œuvre dans les régions des Plateaux, Centrale et des Savanes pour une durée de 10 à 12 mos.

‘’Nyunu Ahead est un nom composé : femme en langue Ewe, l’une nationale du Togo, et Ahead en anglais’’, a expliqué Chantal DONVIDE (Fondatrice de l’Ong Aklala Batik).

‘’Cette parfaite combinaison est un appel à l’action et rend compte de l’esprit de coopération entre le Togo et les États États-Unis, qui ne cesse d’investir dans l’émancipation de la femme’’, a-t-elle précisé.

Elle a remercié les États-Unis pour son appui technique et financier dans la mise en œuvre de ce projet et le gouvernement et les autorités locales pour leurs disponibilités et leurs appuis techniques.

Pour Éric STROMAYER, Ambassadeur des États-Unis au Togo, le projet ‘’Nyonu Ahead’’ révèle pour lui, une importance capitale et à plus d’un titre.

‘’L’ambassade des États-Unis au Togo a voulu, à travers ce financement, accompagner les femmes togolaises dans leur désir ardent d’émerger et de contribuer au développement social et économique de leurs communautés. Soutenir les femmes fait partie de nos priorités à l’ambassade des États-Unis’’, a-t-il déclaré.

‘’Le fait d’attirer davantage de femmes sur le marché du travail est un moyen sûr de stimuler l’économie, de créer des emplois et de réduire la pauvreté. C’est pour cela que l’ambassade des États États-Unis au Togo, a réalisé de nombreux programmes visant à former et encadrer les femmes entrepreneurs, tels que le Programme des femmes entrepreneurs africaines (AWEP), auquel l’Ong Aklala Batik a bénéficié en 2012’’, a-t-il précisé.

Le diplomate américain a indiqué que la sélection du projet ‘’Nyunu Ahead’’, est la suite logique de tout ce que la Fondatrice de l’Ong Aklala Batik a entrepris et réalisé depuis quelques années, en vue d’encourager l’autonomisation complète de la femme togolaise.

Il a félicité la Fondatrice de l’Ong Aklala Batik et toute son équipe pour leur engagement à la cause de la femme.

‘’La subvention accordée par le Fonds pour la démocratie régionale en Afrique vise à soulager les jeunes femmes de l’extrême pauvreté tout en les sensibilisant à leurs droits sexuels et civiques et à renforcer la confiance en elle. Il repose sur la théorie du changement selon laquelle l’alphabétisation peut briser la spirale de la pauvreté et l’autonomisation financière et renforcer les compétences de leadership nécessaires pour l’engager dans la participation politique locale’’, a ajouté le diplomate.

Le Préfet de Kloto, le maire de la commune de Kloto 1 et le directeur préfectoral de l’action sociale de Kloto, ont tour à tour félicité et salué cette initiative de l’Ong AKlala Batik et remercié l’ambassade des États-Unis au Togo pour son appui financier pour la mise en œuvre de ce projet.

A terme, 2000 filles et femmes auront un certificat de naissance ou un jugement supplétif, 600 jeunes femmes recevront une formation professionnelle, des compétences entrepreneuriales et une boite à outils pour démarrer des activités génératrices de revenus.

Egalement, à la fin du projet, 300 jeunes femmes vont maîtriser les techniques d’autodéfense et seront habilitées à vaincre la violence économique, sexuelle, et physique basée sur le genre, seront capable de lutter contre le  harcèlement sexuel en ligne et d’éviter le piège de la traite des êtres humains.

En outre, 300 femmes seront formées à la participation civique et aux techniques d’organisation et seront bien équipées pour une meilleure participation  politique au niveau locale.

Créée en 2000, l’Ong Aklala Batik, dont le siège se trouve à Kpalimé, contribue directement à l’éducation et à l’autonomisation, à l’indépendance et à la protection des droits de l’homme de plus de 500 filles et femmes, en touchant plus de 50009 cibles indirectes dans les communautés rurales et semi-urbaines de toutes les régions du Togo.

 

La rédaction

#Togo24, le pari du professionnalisme

Info : +228 90724740 // 99313108

E-mail : info@togo24.net

Site Web : www.togo24.net

 

 

 

 

Related posts

Communiqué sanctionnant le Conseil des Ministres du jeudi 24 juin 2021

Togo 24

Congo Brazzaville : Denis Sassou Nguesso s’engage à placer le Congo sur la voie de la prospérité (Vidéo)

Togo 24

Togo : l’avant-projet de loi portant code de procédure civile, adopté en conseil des ministres

Togo 24

1 comment

APATI -BASSAH Lolonyo Basile 13 novembre 2021 at 22h02

Quel bonheur pour lONG AKLALA Batik KLOTO 1  » Ninou Heard selon l explication de Chantal DONVIDE »de la part de l Ambassadeur Américain au TOGO pour financement des jeunes filles et femmes de plateaux,de Centrale et de la sa Savane,d un montant de 140 millions de francs CFA pour
2000 jeunes filles et femmes pour leurs actes de naissance et jugement supplétif
600 filles pour la formation professionnelle.
300 femmes pour la formation civique des droits humains et seront habillées comme gardien de protection de leurs droits est saluer surtout crée depuis 2000 tout ceci en présence du préfet de KLOTO et le Maire Winny DOGBATSE KLOTO 1 . et le directeur préfectoral de l action sociale Nous souhaitons bonne chance aux bénéficiaires pour une bonne gestion en remerciant l Ambassadeur de l Amérique Au TOGO et grâce à la volonté sociale du chef de l’État Togolais et son gouvernement.
Au Mali chaque jour de mort c est trop il faut des élections présidentielles vite pour diminuer le dégât.
Guinée on peut toutes fois apprendre chez son voisin le TOGO était le premier à souhaité le contrôle de permis de taxi motos mais pour cause de la COVID-19 il a dû prendre le temps effectivement que les terroristes sont souvent en motos mais l essentiel pour ce pays est d abord les élections présidentielles pour les réformes de civils.

Reply

Leave a Comment

Translate »