ACTUALITES AFRIQUE ECHOS DES COMMUNES INTERNATIONAL SOCIETE

Togo : CTOP forme 38 organisations paysannes de régions Maritime et  Plateaux à Atakpamé.

©Togo24 – (Atakpamé, le 25 novembre 2021) – La mise en œuvre du projet service et plaidoyer des Organisations paysannes (SEPOP)  a pour ambition le renforcement des capacités de ceux-ci dans l’élaboration et la mise en œuvre des politiques relatives à l’agriculture. Cent (100) leaders paysans togolais actuels et futurs répartis en trois groupes bénéficieront d’une formation sur le leadership du comité pédagogique et les modalités de mise en œuvre des formations.

Après le processus de la sélection des jeunes et femmes puis de l’élaboration et validation des modules, il est organisé à Atakpamé du 24 au 26 novembre 2021,  pour les jeunes des régions maritime et des plateaux, une session de formation sur le plaidoyer du mouvement paysan.

38 participants seront mis à niveau sur quatre thématiques à savoir : connaissance du mouvement paysan, connaissance de l’environnement de l’exploitation familiale et des OP, comment agir dans les OP et comment agir dans l’environnement de l’OP et développement du partenariat.

Cette formation vise entre autre à partager l’historique et les grands moments ayant marqué le mouvement paysan au Togo et dans la sous région ouest africaine, de décrire l’évolution du mouvement paysan togolais mais aussi d’échanger sur les fondements de l’agriculture familiale.

Les travaux ont été ouverts par M. Claude BATCHASSI, directeur régional de l’agriculture, de l’élevage et du développement rural, représentant son ministre de tutelle, en  présence du président du conseil d’administration (PCA) CTOP M. SALIF Ayefoumi, et du responsable de l’Afdi Sammuel DIEVAL, partenaire du CTOP.

 

Dans son mot d’ouverture, le directeur régional a témoigné toute sa gratitude pour la présence du partenaire Afdi au Togo depuis 2014, au côté des agriculteurs dans la région des Plateaux. Il a vivement remercié le responsable de Afdi. Selon lui, il n’est pas facile de retracer les actions et les activités que mène la CTOP de façon particulière dans la région des plateaux et de façon générale au Togo.

’Quand je parcours le chapelet de ses actions je me retrouve parfaitement dans trois grands projets majeurs et un projet de réforme assigné au ministère de l’agriculture, de l’élevage et du développement rural’’, a-t-il souligné.

Pour Sammuel DIEVAL, Responsable de Afdi France, partenaire de la CTOP, “Afdi travaille avec les organisations paysannes en Afrique de l’Ouest et au Madagascar’’.

‘’Elle travaille sur différents types d’actions d’accompagnement, de structuration des organisations, sur des actions du type syndical pour la réflexion agricole du développement rural et aussi sur des actions économiques. Afdi accompagne des coopératives pour la mise sur le marché de leur produit jusqu’à l’exportation de ses produits en France’’, a-t-il indiqué.

‘’Aujourd’hui c’est pour débuter un parcours de formation des jeunes responsables des organisations paysannes du Togo, une initiative que Afdi a conçu avec le partenaire la CTOP, et qui s’inscrit dans une démarche régionale en Afrique de l’ouest. Puisque l’Afdi travaille avec le réseau ouest africain des organisations paysannes qui s’appelle le ROPPA. Cette formation est un élément stratégique des travaux d’Afdi au Togo’’, a précisé M. DIEVAL.

Selon M. SALIF Ayefoumi, Président du conseil d’administration(PCA) de la coordination togolaise des organisations paysannes (CTOP),  CTOP est une plateforme nationale qui regroupe vingt (20) fédérations nationales d’où vingt (20) leaders qui pilotent l’organisation.

‘’La formation à laquelle aujourd’hui nous avons convié les leaders OP, s’inscrit dans le cadre de la redynamisation du mouvement paysan né. La CTOP a ce souci majeur pour dire qu’il va falloir qu’on forme les gens pour cela’’, a-t-il précisé, ajoutant que ‘’lorsqu’on parle d’institutions fortes il faut parler d’abord de l’homme fort, c’est l’homme fort qui teint l’institution et l’institution  devient forte» a martelé le président du CA’’.

La CTOP a pour vocation de former les leaders à la base pour renforcer la capacité, leur permettre de connaître ce qui est le mouvement paysan, leur donner des formations suffisantes pouvant les aider à conduire le mouvement paysan, à mener des activités de plaidoyer en ce qui concerne la prise en compte des préoccupations du monde paysan.

‘’Les former de tels sortes qu’ils soient aptes à pourvoir les amener à s’impliquer dans l’élaboration, la mise en œuvre et le suivi des politiques et programmes que l’état togolais élabore à l’endroit du paysan.  Telle est la raison qui sous-tend la  formation que nous avons entamé à Atakpamé du 24 au 26 novembre 2021 et qui concerne les leaders producteurs et productrices femmes et jeunes des régions Maritime et Plateaux’’, a expliqué M.  AYEFOUMI.

 

D’Atakpamé, Marcel k Akakpo  

#Togo24, le pari du professionnalisme

Info : +228 90724740 // 99313108

E-mail : info@togo24.net

Site Web : www.togo24.net

 

Related posts

Togo : Des responsables des PME/PMI outillés en stratégie de développement d’une entreprise dans les filières animales et végétales à Kpalimé

Togo 24

Togo – Gestion durable des écosystèmes forestiers : les maires de la région des Plateaux-Ouest mis à contribution

Togo 24

Nigeria: cinq autres lycéens enlevés en mars retrouvés

Togo 24

Leave a Comment

Translate »