ACTUALITES ECHOS DES COMMUNES SOCIETE

Tchamba 1 : le phénomène de transhumance au cœur d’une rencontre entre éleveurs et agriculteurs

©Togo24 – (Tchamba, le 1er décembre 2021) – Dans la région centrale au Togo, le phénomène de la transhumance constitue un véritable problème pour les communautés locales. Il a pris de l’ampleur ces dernières années et créé des tensions entre paysans étrangers et autochtones avec la destruction des cultures par les bovins. En effet les producteurs agricoles sont régulièrement en courroux contre les peulhs bouviers dont les troupeaux de bœufs dévastent les champs. Ces situations déclenchent des affrontements la plupart du temps et entrainent parfois des pertes en vies humaines et des blessés comme cela s’est produit dans plusieurs villages ces dernières années.

Une table ronde sur les questions relatives aux conflits entre éleveurs et agriculteurs a réuni les acteurs impliqués le samedi 27 novembre 2021, dans la commune de Tchamba 1, a constaté le correspondant de Togo 24 sur place.

Cette rencontre est à l’actif de l’Association Paysanne pour la Communication des Ruraux (APCR) avec le soutien de la FAO, et entre dans le cadre du Mécanisme Forêt et Paysans (FFF).

Il s’est agi de plancher sur les sources de conflits entre les éleveurs, surtout peuls et agriculteurs afin de trouver des approches de solutions pour une cohabitation pacifique entre les deux groupes.

Au cours de la rencontre, les participants ont élaboré une feuille de route pour éviter les situations aboutissant aux conflits. Les éleveurs peulhs doivent notamment éloigner leurs troupeaux des champs et respecter les couloirs de transhumance. Il est demandé en outre aux agriculteurs d’éviter de faire des champs pièges dans les zones réservées aux éleveurs.

Le président de l’APCR, Missi Awoussa a rappelé que la transhumance transfrontalière n’est pas autorisée cette année. Il a invité les peulhs sédentaires à la vigilance afin de détecter les nouveaux arrivants et les signaler.

La séance s’est déroulée en présence du secrétaire général de la préfecture de Tchamba, El Hadj Tchazodi Esso, du maire adjoint de la commune de Tchamba 1 Oumorou Latifou (représentant le maire de Tchamba 1), des chefs cantons, des chefs des services déconcentrés de l’Etat, (Directeur préfectoral de l’environnement, de l’action, de l’agriculture) et des représentants des forces de l’ordre.

 

De tchamba, Guy amour

#Togo24, le pari du professionnalisme

Info : +228 90808989 // 99313108

E-mail : info@togo24.net

Site Web : www.togo24.net

 

 

 

 

 

 

Related posts

RDC : onze morts dans un naufrage sur le lac Tanganyika

Togo 24

Côte d’Ivoire: Laurent Gbagbo arrivera à Abidjan le 17 juin par un vol commercial  

Togo 24

Tribune : la  désacralisation de la vie humaine me fait très mal. (Pasteur Edoh KOMI)

Togo 24

1 comment

APATI -BASSAH Lolonyo Basile 1 décembre 2021 at 19h02

Affaires de Transhumance au TOGO deviennent de plus en plus sérieuses un peu partout dans le pays malgré le comité mise sur pied dans chaque préfecture pour la lutte contre ce mal . Heureusement qu à TCHAMBA 1 du 27 au 1/12/2021 grâce à FAO f forêt paysans (FFF) on arrive à trouver un terrain d’entente entre éleveurs et agriculteurs.
Côté d ivoire frère comme ministre de la défense quelle confiance ?.
Sénégal rencontre AFRIQUE Chine doit donner sérieusement des relations bilatérales comme le souhaite par les Africains sa présence au Sahel.
Présence du vice président CNT du Mali auprès de la Présidente de l Assemblée nationale Madame Yawa Djigbodi TSEGAN certainement pour les conseils.
Ensuite morts au Mali c’est un peu de trop.

Reply

Leave a Comment

Translate »