ACTUALITES ECHOS DES COMMUNES INTERNATIONAL

Kloto: Un centre d’enfouissement technique pour aider les populations à gérer leurs ordures ménagères

©Togo24 – (Lomé, le 3 décembre 2021) –Les communes de Kloto bénéficieront d’un projet de gestion des déchets et de production d’énergie électrique. Il s’agit du projet de « Mitigation climatique canado-togolais: centrale bio-solaire à Kloto avec un Centre d’enfouissement technique (CET) pour les déchets ».

L’annonce a été faite mercredi à Lomé en présence du préfet et des maires des 3 communes de la préfecture de Kloto. C’était à l’issue d’une mission des partenaires techniques du projet, la société canadienne Biothermica Technologies et  l’ONG Terre des Jeunes Transnational au Togo. Le projet va consister à mettre en place un CET des déchets et à produire de l’énergie électrique à partir d’une centrale photovoltaïque couplée d’une centrale alimentée par le biogaz produit par la décomposition de ces déchets.

Le projet de « Mitigation climatique canado-togolais: centrale bio-solaire à Kloto avec un Centre d’enfouissement technique (CET) pour les déchets », porté par Terre des Jeunes Togo, est retenu suite à un appel projets lancé par le gouvernement du Québec pour un montant de 225 millions de FCFA à travers son Programme pour la coopération climatique internationale (PCCI).

Il s’inscrit dans le cadre de la lutte contre contre le changement climatique engagée conjointement par le Togo, le Canada et le Québec conformément aux objectifs de réduction de gaz à effet de serre de l’Accord de Paris et de la COP26 tenue récemment à Glasgow et sera géré par un organisme dont les fondateurs sont Biothermica Technologies, une société Canadienne, Terre des jeunes Transnational dont le siège mondial se trouve au Canada et Terre des jeunes Togo.

Par ailleurs, il répond à la vision de territorialisation des enjeux climat-énergie des autorités locales de Kloto 1, 2 et 3 et à la demande de leur population en vue d’améliorer la santé publique, créer des emplois, contrôler la prolifération des dépotoirs sauvages, offrir à terme, une source d’énergie verte pour le développement économique et subvenir aux besoins des populations dans le respect des Objectifs du développement durable (ODD), tout en contribuant à sa prospérité économique et à son indépendance énergétique.

Sa réalisation passe par la mise en place d’une feuille de route avec  toutes les étapes, notamment la rédaction et la signature des différentes ententes, l’incorporation de BET, les recherches de financement, le lancement des activités de collecte des déchets, la mise en place de la centrale photovoltaïque couplée au biogaz, la construction du CET ainsi qui le reboisement prévu autour du futur site et nécessite la mise à disposition par les bénéficiaires d’un terrain d’une superficie de 300 hectares.

« Depuis 2008, Terre des Jeunes a fait le constat selon lequel la nature nous a donné le soleil mais nous l’exploitons pas comme il le faut.  Par ailleurs, Terre des Jeunes transnational, la faîtière des branches de Terre des Jeunes nous a fait des formations au cours desquels la mise en place d’un centre d’enfouissement des déchets est toujours évoquée. Du coup, lorsque nous étions informés d’un appel à projets dans ce sens à travers nos amis de la Côte d’Ivoire, nous nous sommes battus pour ça vienne au Togo. Mais comme la ville de Lomé a déjà un projet similaire, nous avons choisi la préfecture de Kloto pour sa réalisation », Cyriaque Adafo, directeur général de Bioénergie Togo.

Le président directeur général de Biothermica Technologies, Guy Drouin, donne les raisons qui expliquent l’appui technique de sa société pour la mise en œuvre de ce projet.

« C’est un projet qui se situe dans le cadre de notre expertise. Car depuis plus de 30 ans que Biothermica Technologies a été créée, plusieurs technologies relatifs à la gestion des déchets et la production du biogaz ont été mis en place dans des projets en Amérique centrale et ailleurs. Au fil des années, nous nous sommes dits qu’en tant une entreprise environnementale et sociale, il faut que nous fassions profiter également ces technologies modernes aux pays comme le Togo », a-t-il indiqué.

De leur côté, les maires des communes de Kloto ont salué l’initiative et promis tout faire pour sa réalisation effective.

« Le projet nous appartient. Nous mettrons tout en œuvre pour sa mise en œuvre afin d’assurer le bien-être de nos populations », a laissé entendre Winny Dogbatsè maire de Kloto 1.

Notons qu’au cours de leur mission, les délégations de Biothermica Technologies et de Terre des Jeunes Transnational ont rencontré plusieurs autorités togolaises, des autorités locales traditionnelles et l’équipe de Terre des Jeunes. Elles étaient accompagnées du délégué général du Québec en Afrique de l’Ouest, Iya Touré.

 

Source : Togo En Live     

Related posts

Togo : le CETEF-Lomé Togo 2000 abrite la 1ère Edition du Salon Artistique dans la commune du Golfe 2

Togo 24

Togo – modernisation de la CCI-Togo : la Représentation nationale marque son adhésion.

Togo 24

La Représentation nationale a marqué son soutien total et unanime à l’adhésion du Togo au Commonwealth

Togo 24

Leave a Comment

Translate »