ACTUALITES ECHOS DES COMMUNES SOCIETE

Togo : le MMLK en guerre contre les trafiquants du carburant frelaté sur la route de Lomé-Vogan-Anfoin

©Togo24 – (Lomé, le 4 janvier 2022) – Le président du Mouvement Martin Luther King (MMLK) Pasteur Edoh KOMI, part en guerre contre des trafiquants du carburant frelaté communément appelé ‘’Boudè’’, qui roulent à tombeau ouvert sur les routes Lomé – Vogan – Anfoin et en appelle à une opération pour les mettre hors d’état de nuire.

Le gouvernement togolais a mené plusieurs actions ces dernières années pour lutter contre le trafic et la commercialisation de l’essence frelatée, reste strictement interdit.

Au rang de ces actions on peut citer la baisse des prix à la pompe des produits pétroliers en fonction du cours du brut à l’international et l’Opération Entonnoir, lancée dans ce sens par le ministère de la sécurité qui a permis de saisir des centaines de litres de carburant de contrebande.

Malgré toutes ces actions, force est de constater que ce phénomène continue de prendre de l’ampleur dans le pays, et plus précisément entre Lomé, Vogan et Anfoin.

Ce phénomène préoccupe beaucoup le Mouvement Martin Luther King, qui part en guerre contre des trafiquants du carburant frelaté communément appelé ‘’Boudè’’, et tire la sonnette d’alarme sur les éventuelles conséquences que cela pourra avoir.

‘’Je suis en colère contre des trafiquants du carburant  qui roulent à tombeau ouvert sur la route de Lomé-Vogan- Anfoin’’, s’insurge Pasteur Edoh KOMI, Président du MMLK. 

‘’J’en appelle à une opération pour les mettre hors d’état de nuire, sinon ils vont nous tuer tous sur cette  route’’, a-t-il martelé.

‘’Les tricycles aussi à l’intérieur du pays se transforment en transports de passagers massifs et un jour ce serait une véritable hécatombe’’, a-t-il aussi déploré.

Selon lui, les accidents de circulation tuent trop et il faut une thérapie de choc.

‘’La route devient une tuerie en série. Je suis aussi contre l’achat de la route’’, ajoute Pasteur Edoh KOMI.

Soulignons que le trafic et la commercialisation du carburant frelaté (boudè), est la cause de plusieurs incendies et accidents de la route qui a entrainé des dégâts matériels importants, des blessés graves et des pertes en vies humaines.

 

La rédaction

#Togo24, le pari du professionnalisme

Info : +228 90724740 // 99313108

E-mail : info@togo24.net

Site Web : www.togo24.net

 

 

Related posts

Covid-19: en Afrique, le nombre de cas chute, la 4e vague reflue, selon l’OMS  

Togo 24

Le Mali suspendu des instances de la francophonie (officiel)

Togo 24

Haho 1 : L’ONG ASDI a fait un don de kits scolaires et vestimentaires aux enfants de l’orphelinat NDN de Notsè.

Togo 24

2 comments

Ever-Pretty 4 janvier 2022 at 16h11

Great content! Keep up the good work!

Reply
APATI -BASSAH Lolonyo Basile 4 janvier 2022 at 20h26

Nous devons commencer par Étudier les les sujets du président du MMLK du pasteur Edoh KOMI pour en tirer de leçon ne cherche t i pas à s approcher de la vision du chef de l État togolais ? Comme il fait. Partie de ceux qui disent c’est le le revenu des chômeurs les jours prochains nous diront la suite .
Afrique du Sud après cette nouvelle variation du COVID-19 doit renforcer la sécurité.
Amou1 . Élaboration du CD est à suivre de près par la population .Mais que le maire cherche par invitation aux personnes ressources et non par communication sur les médias

Reply

Leave a Comment

Translate »