ACTUALITES ECHOS DES COMMUNES SOCIETE

Togo : Pénurie de carburant à Dapaong et Cinkassé, le prix du litre du carburant frelaté monte en flèche

©Togo24 – (Dapaong, le 5 janvier 2022) – De longues files d’attentes étaient visibles depuis le lundi 3 janvier 2022 dans plusieurs stations-services à Dapaong et à Cinkasse (Nord du Togo), suite à une pénurie de l’essence, entrainant ainsi une hausse du prix du litre du carburant frelaté, appelé communément ‘’boudè’’, a constaté le correspondant de Togo 24 dans la région.

Depuis lundi il était difficile pour les conducteurs de taxi-moto et de voitures de s’approvisionner en carburant dans les stations-services.

Cette pénurie des produits pétroliers a poussé les conducteurs de taxi-moto et de voitures à s’approvisionner du carburant frelaté dans les kiosques, boutiques, dans les rues et sur les trottoirs, où le prix du litre est passé dans un premier temps de 550FCfa à 700FCfa puis dans un second temps à 800FCfa.

Un journaliste de l’Agence Togo 24 qui a fait le tour de la ville de Dapaong mercredi, a constaté que le prix du libre du ‘’boubè’’ est monté en flèche et est passé à 1500Fcfa puis à 2000FCfa.

‘’C’est sérieux. Si ça continue comme ça,  moi je ne vais pas aller au boulot demain et vendredi’’, a confié à Togo 24 un travailleur.

Aux dernières nouvelles, des camions citernes ont desservi des stations-services notamment TOTAL à Nassablé, SOMAYAF et SHELL dans le quartier Worgou et SADKO à Bombouaka, a constaté un journaliste de Togo 24 sur place.

 

De Dapaong, El Yotane Traoré

#Togo24, le pari du professionnalisme

Info : +228 90724740 // 99313108

E-mail : info@togo24.net

Site Web : www.togo24.net

 

 

                                     

Related posts

Ethiopie : les forces rebelles du tigré lancent une nouvelle offensive

Togo 24

Golfe 2 – 1ère édition du Salon Artistique : les activités officiellement lancées vendredi à Lomé

Togo 24

Liberia : 29 morts dans un mouvement de foule à un rassemblement religieux

Togo 24

1 comment

APATI -BASSAH Lolonyo Basile 5 janvier 2022 at 17h24

Il faut que les gérants d essences prennent leurs dispositions pour éviter ces types de pénurie surtout le moment où la vie des togolais est de jour en jour chère Merci au gouvernement pour leur rapidité à mettre à cela à DAPAON et SINKASSE

Reply

Leave a Comment

Translate »