ACTUALITES ECHOS DES COMMUNES GOUVERNEMENT PUBLI-REPORTAGES

Kloto : les acteurs du sous-secteur de l’ETFP sensibilisés sur le placement des apprenants en stage dans les milieux professionnels à Kpalimé

©Togo24 – (Kpalimé, le 28 janvier 2022) – Une délégation  du Conseil supérieur de l’enseignement technique et de la formation professionnelle, conduite par son Secrétaire permanent Madame YABI Yawa, a échangé et discuté avec les acteurs du sous-secteur sur le placement des apprenants en stage dans le milieu professionnel, lors d’une rencontre tenue le 26 janvier 2022 à Kpalimé (environ 120 km au Nord de Lomé).

Cette rencontre s’inscrit dans le cadre d’une tournée nationale entamée en début de semaine, par des délégations du Ministère délégué chargé de l’enseignement technique et de la formation professionnelle (META) dans les différentes régions du Togo.

Cette tournée est la phase préparatoire de l’opérationnalisation de la formation en alternance en vue d’offrir aux apprenants  un enseignement technique et une formation professionnelle de qualité en phase avec le marché du travail et surtout faciliter l’insertion professionnelle des sortants.

Cette rencontre a un double objectif : informer et  sensibiliser d’une part, les acteurs et partenaires du sous-secteur de  l’enseignement technique et de la formation professionnelle, sur le projet de placement des apprenants en stage dans les entreprises, et d’autre part, sur la célébration de la première édition de la semaine de l’ETFP, qui se déroulera du 04 au 12 février 2022.

De façon spécifique, cette rencontre a permis à la délégation du Conseil supérieur de l’enseignement technique et de la formation professionnelle de partager avec les participants les objectifs du projet, d’amener les acteurs à s’approprier les documents de mise en œuvre du projet, de recueillir les avis, les suggestions,  les observations et propositions des différents acteurs du sous-secteur, obtenir leur adhésion en vue d’améliorer le projet.

‘’ Le ministère délégué chargé de l’enseignement technique, et de l’artisanat a pour lourde tâche de former des jeunes qui vont constituer une main d’œuvre nécessaire au marché du travail. Et quand nous parlons de mains d’œuvre, il s’agit donc de l’exercice du métier. Nous ne pouvons pas former des gens qui puissent ne pas exercer sur le marché’’, a souligné   Madame YABI Yawa, Secrétaire permanent du Conseil supérieur de l’enseignement technique et de la formation professionnelle.

Madame YABI Yawa
Madame YABI Yawa

‘’C’est pour cela que déjà depuis 2002, le ministère a opté pour la formation par alternance : une formation qui alterne donc des formations, des cours dans les centres de formation et établissements de formation et des stages en milieux professionnels, c’est-à-dire dans les entreprises. Donc cette fois-ci, il s’agit d’un placement systématiquement de tous les apprenants quel que soit la série et le niveau dans les entreprises et dans tout milieu qui puisse accueillir et donner une formation, surtout pratique à ces apprenants-là, en vue de compléter déjà ce qui se fait dans les centres de formation’’, a-t-elle précisé.

‘’Souvent, on parle de l’inadéquation formation-emploi, parce que les apprenants n’arrivent pas à bien exercer et ne sont pas compétitif sur le marché. C’est pour cela que nous avons initié ce projet’’, a expliqué  Madame YABI Yawa.

‘’Il s’agit pour nous, d’associer désormais le monde professionnel à la formation des apprenants afin qu’ils puissent devenir compétents et compétitifs sur le marché, ce qui facilitera leur insertion professionnelle’’, a-t-elle ajouté.

‘’Nous sommes là pour sensibiliser nos partenaires, les acteurs, les opérateurs économiques, les responsables des différentes structures qui puissent nous accueillir en stage pour partager avec eux ce projet, échanger avec eux, obtenir leur  adhésion, propositions et suggestions pour améliorer le projet’’, a dit Mme YABI.

Soulignons que ce projet a pour objectif de contrbuer à améliorer la qualité de l’enseignement de la formation professionnelle et de l’apprentissage en association le monde professionnel au développement des compétences techniques et professionnelles, en vue de faciliter l’insertion des sortants. Pour atteindre cet objectif, le Togo a fait l’option de la formation professionnelle par alternance, consacrée par la loi du 30 avril 2002, portant orientation de l’ETFP.

 

La rédaction

#Togo24, le pari du professionnalisme

Info : +228 90808989 // 99313108

E-mail : info@togo24.net

Site Web : www.togo24.net

Related posts

Mali : Le MMLK du Togo appelle le peuple malien à une vigilance magistrale autour du Colonel Assimi Goita et son premier ministre

Togo 24

Kloto 2 – Journée de l’arbre : le député DEGBOE Kofi Dziwonu veut restaurer les forêts dans les montagnes et autour des rivières.

Togo 24

Kloto 1 : La  générosité du maire Winny DOGBATSE à l’endroit des personnes vulnérables

Togo 24

Leave a Comment

Translate »