ACTUALITES ECHOS DE LA PRESIDENCE ECHOS DES COMMUNES GOUVERNEMENT SOCIETE

Tchamba 2 – phénomène de transhumance: les ministres Yark Damehane et Atcha Dedji appellent les jeunes au calme

©Togo24 – (Koussountou, le 8 février 2022) – Les ministres YARK Damehane de la Sécurité et de la Protection civile, et Atcha Dedji Affo des Transports routiers ferroviaires et aérien ont échangé et discuté avec la population de la commune de Tchamba 2, le lundi 7 février 2022 à Koussountou, théatre d’un violent affrontement dû au phénomène de la transhumance.

Dans la région centrale au Togo, le phénomène de la transhumance constitue un véritable problème pour les communautés locales. Il a pris de l’ampleur ces dernières années et créé des tensions entre paysans étrangers et autochtones avec la destruction des cultures par les bovins.

En effet les producteurs agricoles sont régulièrement en courroux contre les peulhs bouviers dont les troupeaux de bœufs dévastent les champs. Ces situations déclenchent des affrontements la plupart du temps et entrainent parfois des pertes en vies humaines et des blessés comme cela s’est produit dans plusieurs villages ces derniers temps.

Dans la matinée de la journée de samedi 6 février 2022, le corps sans vie d’une femme, violée et tuée, a été retrouvé dans le village de N’kognon dans le Canton de Koussountou. Soupsonnés d’être les auteurs de ce drame,

Les peulhs transhumans de la localité ont été la cible des jeunes autochthones, qui les accusent d’être les auteurs de ce drame. Ces jeunes ont attaqué les troupeaux de bœufs dans le milieu

Bilan : 1 mort, 25 cases brûlées et 100 bœufs tués.

Les ministre YARK Damehane de la Sécurité et de la Protection civile, et Atcha Dedji Affo des Transports routiers ferroviaires et aérien ont échangé et discuté avec la population de la commune de Tchamba 2, le lundi 7 février 2022 à Koussountou.

Cette rencntre à laquelle ont pris part, le préfet de Tchamba, Issaka Laguebande et les maires des 3 communes de la prefecture, vise à faire le bilan de la situation, inviter les populations au calme et présenter les condoléances aux victimes.

Les ministres ont condamné le viol et le meurtre de la dame ainsi que la réaction des jeunes. Ils ont exhorté ces dernier à la retenue, au calme et à la collaboration avec les forces de sécurité afin de leur permettre de faire leur travail pour trouver les auteurs de ce crime.

‘’Les jeunes de la localité continuent de s’attaquer aux Peulhs par endroit’’, a confié à Togo 24, une source proche du dossier qui a requis l’annonymat.

 

De  Koussountou, Guy Amour

#Togo24, le pari du professionnalisme

Info : +228 90724740 // 99313108

E-mail : info@togo24.net 

Site Web : www.togo24.net 

                                                 

 

 

Related posts

Mali – Première session ordinaire 2021 du CNT : Yawa Djigbodi TSEGAN a pris part à l’ouverture des travaux

Togo 24

Togo : SKY BAR R+ où Master Just faisait la fête fermé, le Propriétaire arrêté (gapola.net)

Togo 24

RDC : 10 civils tués et un hôpital incendié en Ituri dans une zone de combats

Togo 24

1 comment

APATI -BASSAH Lolonyo 8 février 2022 at 18h21

Toujours avec affaire de transhumance malgré tous les efforts du gouvernement cela continue .Tchamba heureusement qu’il y a un seul mort 25 cases brûlée 100 boeufs tué ne serait pas là vigilance du chef de l État Togolais de dépêcher deux ministres de la sécurité et son collègue pour mettre calme entre eux.
La violence au Nigeria en Afrique du Sud en plus les coups d État ne donnent plus bon images à l Afrique les institutions surtout l UA doit revoir sa politique

Reply

Leave a Comment

Translate »