ACTUALITES AFRIQUE ECHOS DES COMMUNES INTERNATIONAL SOCIETE

Kloto 1 – Projet Nyonu Ahead : une trentaine de femmes et d’hommes du canton de Tové outillés sur leurs droits et la participation citoyenne à Ahoundzo

©Togo24 – (Kpalimé, le 10 mars 2022) – Une trentaine de femmes et d’hommes venus de 7 villages du canton de Tové dans la commune de Kloto 1, ont été outillés sur leurs droits et la participation citoyenne, lors d’un atelier de renforcement de capacités tenu le 09 mars 2022 à Ahoundzo (environ 117 km au Nord de Lomé), a constaté un journaliste de Togo 24.

Cette formation est initiée par l’Ong Aklala Batik en collaboration avec l’Ong d’Appui  aux Initiatives  Locales (Ong AIL), et s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Projet Nyonu Ahead, subventionné par l’ambassade des Etats Unis au Togo à hauteur de 250. 000 dollars, soit 140 millions de FCFA.

Elle vise à renforcer les capacités des jeunes filles, des femmes et des hommes des villages du canton de Tové sur leurs droits et devoirs et sur la participation citoyenne.

A travers cette formation, l’Ong Aklala Batik et l’Ong AIL, entendent de façon spécifique, renforcer les compétences des participants (es) en matière de leadership, prévenir et libérer les filles et les femmes de tout type de violence basée sur le genre et augmenter leur participation citoyenne.

La formation a été animée par M. AMEVOH Koami Biova Marc (Directeur préfectoral action sociale de Kloto) en présence de Mme Chantal DONVIDE (Epouse VIKOUM), Fondatrice de l’Ong Aklala Batik et de Mme CHAKPLA Essi Massan Séna (Directrice de l’Ong AIL).

‘’Aklala Batik est sur un projet dénommé Nyonu Ahead. Le projet a des volets et donc aujourd’hui, c’est le volet formation sur les droits de la femme et la participation citoyenne’’, a souligné Mme CHAKPLA Essi Massan Séna, Directrice de l’Ong AIL.

‘’Aujourd’hui nous sommes à Tové pour entretenir la trentaine de femmes y compris quelques hommes, sur les droits de la femme et la participation citoyenne. C’est de susciter en ces femmes-là, un intérêt pour la participation aux instances décisionnelles à la base’’, a-t-elle précisé.

‘’Dans nos traditions, on dit souvent que les femmes n’ont pas le droit de faire ci et ça, surtout ce que les hommes font. Donc à travers cette formation, nous inculquons ces notions à ces femmes qui représentent les villages de Tové, pour qu’elles sachent que, être femme, ce n’est pas un tabou. Une femme peux donc faire tout ce qu’un homme peux faire’’, a expliqué Mme CHAKPLA.

La Directrice de l’Ong AIL a invité les jeunes filles, les femmes et les hommes des villages de Tové, présents à cette formation, à restituer les enseignements et les connaissances acquis aux autres différentes couches sociales, dans leurs localités respectives afin que tout le monde soit au même niveau d’information et que les comportements et les attitudes changent à la base.

Soulignons que la formation a porté sur plusieurs modules tels que les droits humains, la violence basée sur le genre, le leadership, le développement personnel et la participation citoyenne.

Créée en 2000, l’Ong Aklala Batik, dont le siège se trouve à Kpalimé, contribue directement à l’éducation et à l’autonomisation, à l’indépendance et à la protection des droits de l’homme de plus de 500 filles et femmes, en touchant plus de 5000 cibles indirectes dans les communautés rurales et semi-urbaines de toutes les régions du Togo.

 

La rédaction

#Togo24, le pari du professionnalisme

Info : +228 90808989 // 99313108

E-mail : info@togo24.net 

Site Web : www.togo24.net 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Related posts

Investissements : une délégation de PROPARCO reçue par Faure Gnassingbé

Togo 24

Kloto 1 : le Projet « Santé de reproduction et la procréation responsable pour la capture de dividende démographique au Togo,  présenté à la Société civile et aux institutions de Kloto à Kpalimé

Togo 24

Kpélé – Journée de l’arbre : La Présidente de l’Assemblée nationale mobilise les togolais autour de la campagne de reboisement (Audio langue locale Kpélé)

Togo 24

Leave a Comment

Translate »