ACTUALITES AFRIQUE INTERNATIONAL

Tunisie : Climat, infox et éducation aux médias aux Assises du journalisme à Tunis

©Togo24 – (Lomé, le 17 mars 2022) – La deuxième édition des Assises internationales du journalisme de Tunis s’est ouverte jeudi avec des participants des deux rives de la Méditerranée, rassemblés pour débattre notamment d’urgence climatique, de désinformation et d’éducation aux médias.

« L’objectif est faire de Tunis un rendez-vous incontournable comme capitale du journalisme et de la liberté d’expression pour la rive sud de la Méditerranée », a expliqué à l’AFP le fondateur des Assises, Jérôme Bouvier, président de l’association Journalisme et Citoyenneté.

En ouverture des Assises, Amira Mohamed, vice-présidente du syndicat des journalistes tunisiens (SNJT), a déploré « une situation difficile » pour la presse en Tunisie « ces trois dernières années et qui ne s’est pas arrangée depuis le 25 juillet », lorsque le président Kais Saied s’est octroyé les pleins pouvoirs.

Fustigeant une « non reconnaissance du rôle des médias », Mme Mohamed a dénoncé le fait que ni le président ni sa cheffe de gouvernement, Najla Bouden, désignée en octobre dernier, « n’ont participé à une seule conférence de presse, ni à un aucun dialogue avec la presse ».

Les Assises réunissent jusqu’à samedi 150 intervenants et 700 journalistes de 30 pays, du sud de la Méditerranée jusqu’au Moyen-Orient et à l’Afrique subsaharienne.

Le fil rouge des Assises de Tunis, soutenues par des partenaires comme l’Unesco, l’AFP, TV5 Monde et l’Union européenne, est « l’urgence du journalisme », son « utilité » sur le plan social, de la démocratie et de la vie citoyenne, selon M. Bouvier.

Des ateliers sont consacrés au journalisme face à l’urgence sanitaire du Covid-19 (« quel vaccin contre les fake news ») et face à l’urgence climatique (« Planète en danger, quelle responsabilité pour les journalistes »).

Autres thématiques centrales: l’éducation aux médias (« les journalistes, acteurs de l’éducation populaire »), la place des femmes dans les médias (« combattre les stéréotypes »), l’urgence du journalisme d’investigation et l’urgence démocratique (« quelles libertés pour les journalistes »).

Ces assises sont l’occasion de donner un coup de projecteur sur l’état de la presse dans plusieurs pays: Liban, Niger, Yémen ou Tunisie.

« L’aventure des Assises du journalisme a démarré il y a 17 ans avec des éditions itinérantes, et depuis 15 ans, elles se tiennent à Tours » (centre de la France) où elles auront lieu les 10, 11 et 12 mai, a indiqué M. Bouvier.

La première édition en Tunisie a été créée à la demande de professionnels de la rive sud qui ont du mal à accéder à l’Europe, pour des raisons économiques et de visas.

« Elle avait suscité un vrai engouement, d’où l’idée de les organiser tous les deux ans à Tunis, même si l’édition 2020 avait dû être reportée pour cause de Covid-19 », selon M. Bouvier.

 

Source : AFP

 

Related posts

Togo – Covid 19 – Promotion du sport de masse : les différents acteurs nationaux outillés à Kpalimé

Togo 24

Diplomatie : Le Chef de l’Etat Faure Gnassingbé en visite de travail à Brazzaville (Congo)

Togo 24

Golfe 7 : Pose de la première pierre pour la construction d’un bâtiment sanitaire au CMS de Ségbé

Togo 24

Leave a Comment

Translate »