ACTUALITES AFRIQUE ECHOS DES COMMUNES GOUVERNEMENT INTERNATIONAL SOCIETE

Afrique : le MMLK du Togo appelle à un sommet de la Cédéao et de l’Union africaine sur la faim et la vie chère

©Togo24 – (Lomé, le 27 mars 2022) – Pasteur Edoh KOMI,  Président du Mouvement Martin Luther King (MMLK), une organisation de lutte, de défense et de promotion des droits de l‘homme et de l‘association des consommateurs, basée à Lomé au Togo, suit de très près, l’évolution des conséquences sociales et économiques de la crise sanitaire liée à la pandémie à Coronavirus (Covid-19) et de la guerre Russo-Ukrainienne.

Selon lui, les conséquences sociales et économique commencent par être visibles, et vont provoquer une crise alimentaire  sans précédente, avec en toile de fond la Famine en Afrique.

‘’La cherté de la vie avec la flambée des prix des produits de première nécessité en est une parfaite illustration’’, a-t-il indiqué.

Face à cette situation et considérant les multiples conséquences néfastes que ces deux crises continuent d’avoir sur les populations africaines, le MMLK du Togo appelle dans un communiqué rendu public le 27 mars 2022, dont une copie est transmise à Togo 24, à un sommet de la Cédéao et de l’Union africaine sur la faim et la vie chère.

‘’Alors que les pays européens sont à pieds d’œuvre pour anticiper et prévenir le pire avec des mesures de résilience économique, l’Afrique est encore dans sa léthargie et ne semble pas se soucier de la gravité de la situation qui attend le monde entier’’, a-t-il relevé.

’Même s’il faut que les mesures concrètes de manière isolée soient prises par certains pays pour contrecarrer l’inflation et la spéculation savamment orchestrées par des commerçants véreux, cela ne suffit pas’’, souligne Pasteur Edoh KOMI.

Pour lui, ‘’Il  faut conjuguer les énergies avec des décisions concrètes pour réellement activer les libres échanges commerciaux et les tarifs douaniers’’ qui a-t-il ajouté ‘’mettent souvent à mal les activités transfrontalières’’.

‘’Dirigeants africains, levez-vous et prouvez aux peuples africains, que vous avez été élus par eux et leurs souffrances sont les vôtres’’, a lancé le Président du MMLK aux dirigeants africains.

Car, a-t-il expliqué, ‘’l’heure est grave et la famine est là’’. « Le Mouvement Martin Luther King vous interpelle », a-t-il martelé.

Pasteur Edoh KOMI a appelé les Chefs d’Etats et de gouvernements à organiser ‘’un sommet de la Cédéao et de l’Union africaine sur la faim et la vie chère’’.

Ce sommet, a-t-il souligné, sera ‘’très utile pour les populations de vos pays respectifs à cet instant’’. ‘’Nous sommes dans l’attente…’’, conclu Pasteur Edoh KOMI.

 

La rédaction                     

#Togo24, le pari du professionnalisme

Info : +228 90808989 // 99313108

E-mail : info@togo24.net

Site Web : www.togo24.net

 

 

Related posts

Togo – la tonne du ciment vendue à 90.000F au lieu de 81.000F dans la région des Savanes : Le MMLK alerte et dénonce cette pratique        

Togo 24

Mali : Bamako proteste contre le président nigérien qui critique les militaires maliens

Togo 24

Guinée: accident entre deux trains de bauxite, un mort

Togo 24

1 comment

APATI -BASSAH Lolonyo 27 mars 2022 at 17h54

Nous devons saluer l idée de MMLK de pasteur Edoh KOMI attendons voir la des dirigeants de la CEDEAO et de l UA le COVID-19 la situation Russo Ukrenienne s ajouté les coups d État font de l Afrique la vie chère heureusement que le chef du Sénégal a déjà lancé cette domiciliation.
Burundi38 morts au rang des prisonniers dans pays en situation grave nos condoléances à la famille éplorée et au peuple Burundi
Premièrement il faut féliciter le chef de l État Togolais son Excellence Faure Essozimna GNASSINGBÉ pour le social avec le renforcement de capacités des élèves et étudiants à KPALIME KLOTO 1 pour l ouverture de colloque par WANAEP TOGO.
Au Mali personnellement je ne sais sur quoi compte le président de la transition si le président de la République a passé quelques heures avec certainement que des conseils pour soulager les décisions de la CEDEAO en principe il devait reprendre à l’invitation du GHANA.

Reply

Leave a Comment

Translate »