ACTUALITES AFRIQUE ECHOS DES COMMUNES GOUVERNEMENT INTERNATIONAL SOCIETE

Togo : la 2ème phase du processus d’élaboration du PAAEDC des communes de Kloto, lancée à Kpalimé

©Togo24 – (Kpalimé, le 23 avril 2022) – La deuxième phase du processus d’élaboration du Plan d’Action pour l’Accès à l’Energie Durable et le Climat (PAAEDC) des communes de Kloto 1, Kloto 2 et Kloto 3, a été officiellement lancée lors d’un atelier d’initiation tenu le vendredi 22 avril 2022 à Kpalimé (environ 120 km au Nord de Lomé), a constaté un journaliste de Togo 24.

Co-organisé par les trois communes, Expertise France et ESCO-TOGO, le présent atelier d’initiation s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du projet de Soutien à la Convention des Maires pour l’Afrique Subsaharienne (CoM SSA), cofinancé par l’Union européenne et mis en œuvre au Togo par  Expertise France.

Ce projet est porté au niveau local par la commune de Kloto 1 et est entrain d’être exécuté dans les communes de Kloto1, Kloto2 et Kloto3.

Cet atelier d’initiation vise à mobiliser les différents acteurs autour des activités de la deuxième phase d’élaboration du PAAEDC.

De façon spécifique, l’atelier vise à impulser une dynamique sur la prise de conscience des changements climatiques et l’épuisement des ressources en sensibilisant un large public , diffuser les résultats des études menées au cours de la première phase.

Il vise également à mobiliser les différentes parties prenantes autour de la démarche engagée, leur présenter  la méthodologie actualisée pour recueillir leurs commentaires, avis, suggestions, observations et points de vue.

‘’Expertise France est aujourd’hui ravie de se tenir une nouvelle fois aux côtés des communes de Kloto et de ses représentants afin d’entrer dans une nouvelle étape de l’élaboration de votre plan climat-énergie. Qui plus est en cette date du 22 avril, jour symbolique de la Journée de la Terre’’, a indiqué Jeanne ETIENNE, Chargée du Projet CoM SSA à Expertise France.

‘’Cette journée est l’occasion d’opérer une transition entre deux temps importants du projet, celui que nous venons d’achever et qui nous a permis de mieux comprendre le territoire, ses enjeux en matière d’atténuation et surtout d’adaptation au changement climatique, ainsi qu’en matière d’accès à l’énergie. Les études faites sur ces trois volets nous ont permis d’avoir des données chiffrées qui constitueront la base scientifique et documentées du plan d’action. Nous disposons aujourd’hui d’orientations stratégiques fondées qui nous guiderons au long de ce second temps’’, a-t-elle souligné.

‘’Ce second temps, que nous entamons aujourd’hui, c’est celui de la co-construction d’une vision pour l’avenir du territoire. Un avenir qui se veut durable, résilient aux changements, respectueux de l’environnement mais aussi de la vie et du développement des communes et de leur population’’, a précisé Mme  ETIENNE.

‘’Nous sommes donc réunis aujourd’hui et pour les semaines à venir, pour que vous puissiez décider ensemble quelles seront les actions à mettre en place pour répondre à ces enjeux’’, a-t-elle expliqué.

‘’C’est grâce à la mobilisation et à la participation active de tous les acteurs que vous êtes, que nous construirons ensemble un plan et des projets qui répondent à vos besoins et qui tiendront compte des réalités auxquelles vous faites face. Vous serez donc amenés à être consultés, à participer à des groupes de discussions, à faire part de vos projets et de vos idées au cours des prochains mois’’, a-t-elle ajouté.

La Chargée du Projet CoM SSA à Expertise France  a invité les différentes parties prenantes à garder en tête que ce plan n’est pas un projet étanche, mais plutôt une dynamique territoriale.

Une démarche qui selon elle, doit ‘’permettre aux communes de mener à bien tous leurs projets de développement tout en préservant les forces de son territoire et en apportant une réponse aux défis que le changement climatique lui pose’’.

‘’Il doit apporter une lumière pour orienter le développement du territoire au mieux, et sera un outil considérable pour structurer des projets et construire des partenariats avec d’autres entités’’.

‘’Il nous revient de mettre en place des stratégies efficaces pour que Kloto ait un avenir fondé sur un développement durable sobre en carbone’’, a pour sa part souligné Yawo Winny DOGBATSE, Maire de la commune de Kloto 1.

 

Il a exhorté tous les acteurs à s’impliquer entièrement dans la suite de ce processus afin d’avoir à la fin notre document de planification, qu’est le PAAEDC, exploitable et compatible à nos réalités locales.

L’animation de l’atelier a été assurée conjointement par les services techniques des communes et l’équipe d’ESCO-TOGO.

Les participants ont suivi des présentations des résultats des études de la phase I du PAAEDC, de l’introduction au changement climatique et à l’accès à l’énergie, des études diagnostiques de la première phase, de la méthodologie de mise en œuvre de l’élaboration du PAAEDC, suivies des échnages et des débats.

Pour rappel, la première phase d’élaboration du PAAEDC, basée essentiellement sur la réalisation des études diagnostiques, a été achevée. Ces études diagnostiques, conçues autour  des trois axes  que sont l’atténuation des emissions des gaz à effets de serre, l’adaptation aux effets des changements climatiques et l’accès à l’énergie propre; ont porté sur l’inventaire de référence des émissions (IRE), l’évaluation de l’accès à l’énergie (EAE) et l’évaluation de la vulnérabilité et du risque (EVR). Les résultats des études ont été validés au cours d’un atelier virtuel tenu le vendredi 18 Mars 2022.

Soulignons que la Convention des Maires pour l’Afrique Subsaharienne à laquelle la commune de Kloto1 a adhéré en 2018,  et Kloto 2 et 3 en 2021, est une initiative lancée par l’Union européenne en 2015 pour accompagner les villes africaines dans le développement de leur plan d’action pour l’accès à l’énergie durable, à l’accès au financement pour les projets d’infrastructures urbains et l’échange de bonne pratiques entre les villes du Nord et celles du Sud.

 

Mensah ASSOGBAGUE

#Togo24, le pari du professionnalisme

Info : +228 90808989 // 99313108

E-mail : info@togo24.net          

Site Web : www.togo24.net

Related posts

Togo : les acteurs de la société civile renforcent leurs capacités sur le processus budgétaire et le suivi de l’exécution du budget à Kpalimé

Togo 24

Togo : La présidente de l’Assemblée nationale a échangé avec la nouvelle représentante de l’OIF pour l’Afrique de l’Ouest

Togo 24

Togo – Processus d’élaboration et d’exécution du budget-programme : les cadres du  ministère délégué chargé de l’énergie et des mines renforcent leur capacité à Kpalimé

Togo 24

1 comment

APATI -BASSAH Lolonyo 23 avril 2022 at 20h53

En premier lieu personne ne peut être contre le chef de l État Togolais son Excellence Faure Essozimna GNASSINGBÉ pour faire de KPALIME la deuxième ville du pays si nous prenons le feu Président Eyadema GNASSINGBÉ qui a fait de KPALIME KLOTO berceau du RPT c’est pour une cause le président de l indépendance KLOTO lieu incontournable cela dit beaucoup de choses les colonisateurs ont débuté leurs christianisme dans le Kloto . Cependant ce que mérite les trois communes de la part du président de la République togolaise est à saluer

Reply

Leave a Comment

Translate »