ACTUALITES AFRIQUE ECHOS DES COMMUNES INTERNATIONAL SOCIETE

Togo : le GF2D outille des conseillères municipales sur le développement économique local et la gestion financière des communes à Kpalimé.

©Togo24 – (Kpalimé, le 31 mai 2022) – Une vingtaine de conseillères municipales venues des communes de la région des Plateaux et maritime ont entamé le 30 mai 2022 à Kpalimé (environ 120 km au Nord de Lomé), trois jours de formation sur le développement économique local et la gestion financière des communes.

Initiée par le Groupe de réflexion et d’action Femme, Démocratie et Développement (GF2D), cette formation s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Projet Académie de formation des femmes et jeunes filles en Décentralisation et Développement local, avec l’appui technique et financier de la Fondation Hanns Seidel.

Elle regroupe des conseillères municipales des communes de l’Amou 1, 2 et 3, Akébou 1, Bas Mono 1 et 2, Est Mono 1 et 2, Haho 3 et 4, Moyen Mono 2 et Wawa 1.

Cette session de formation vise à contribuer au renforcement des capacités des élues locales à la participation active et inclusive dans la gouvernance locale et à la décentralisation.

Il s’agit pour le GF2D, d’inciter les participantes à prendre conscience de l´importance de leur implication à la participation active, inclusive et citoyenne à la gestion de la vie publique et politique de leur communauté

Cette formation permettra également aux participantes de maitriser des notions sur le développement économique local et la gestion financière des communes qu’elles mettront en pratique pour mieux accompagner l’élaboration et la mise en œuvre des politiques publiques locales.

A la fin de cette formation, les élues locales doivent être capables d’exploiter les outils mis à leur disposition, afin d’accroître leur engagement à la gestion efficace et efficiente des communes.

 

‘’Le GF2D depuis l’élection des conseillères municipales s’est donné pour mission de les accompagner pour qu’elles puissent bien accomplir leur mission sur le terrain. Donc, nous avons organisé des séries de formations sur différentes thématiques et cette fois-ci, nous avons choisi le développement local et la gestion financière des communes’’, a indiqué Michèle Noussoessi AGUEY, Secrétaire générale de GF2D.

‘’Parce que, nous nous disons que, l’une des attentes des populations par rapports aux élus locaux, c’est de pouvoir initier le développement économique local et de faire en sorte que ces populations à la base puisse sortir de la précarité. Donc, il est important que les élues locales même puissent maitriser les stratégies pour pouvoir impulser le développement endogène pour pouvoir mettre en place des initiatives qui sont prises par les acteurs au niveau local’’, a-t-elle expliqué.

‘’Donc, c’est pourquoi nous avons engagé cette série de formations à l’endroit des élues locales. Donc, nous avons ciblé toutes les femmes qui sont élues dans toutes les communes du Togo et la formation de Kpalimé regroupe les élues locales de l’Amou 1, 2 et 3, Akébou 1, Bas Mono 1 et 2, Est Mono 1 et 2, Haho 3 et 4, Moyen Mono 2 et Wawa 1’’, a-t-elle ajouté.

La Secrétaire générale du GF2D Michèle Noussoessi AGUEY, a invité les participantes, une fois de retour dans leurs communes respectives, à partager avec les autres élues locales, les connaissances acquises au cours de cette formation, et à prendre des initiatives au niveau local pour pouvoir assurer la croissance économique de leur communauté, sortir la population de la pauvreté.

‘’Avec les conséquences des différentes crises aujourd’hui dans notre pays, les populations sont dans des difficultés financières. Donc, il faudrait qu’on puisse vraiment réfléchir afin de trouver des stratégies idoines pour susciter le développement économique local’’, a précisé Mme AGUEY.

Pour elle, le choix porté sur les élues locales, comme la cible de la mise du Projet Académie de formation des femmes et jeunes filles en Décentralisation et Développement local, n’est pas fortuit.

‘’Le GF2D a pour mission d’accompagner les femmes. Nous avons eu au début de l’académie, à former des femmes qui étaient dans des partis politiques pour qu’elles puissent se positionner et se faire élire. Donc, nous nous disons que c’est une obligation pour nous une fois qu’elles sont élues de les accompagner pour qu’elles puissent avoir mandat fructueux’’, a-t-elle souligné.

La Secrétaire générale du GF2D a remercié les différents partenaires techniques et financiers, notamment la Fondation Hanns Seidel, le ministère de l’administration territoriale et de la décentralisation et l’autorité de régulation des marchés publics pour leur accompagnement à la mise en œuvre de ce projet.

Le préfet de Kloto Bertin Koku ASSAN a pour sa part, remercié et encouragé le GF2D pour les efforts qu’il ne cesse de déployer afin de promouvoir le respect des droits des populations togolaises et leur autonomisation économique.

Il a également exprimé sa gratitude à la Fondation Hanns Seidel, pour le soutien et l’accompagnement qu’elle accorde à l’Etat togolais et aux organisations de la société civile dans le cadre de la promotion des femmes et jeunes filles en leadership politique.

Pendant trois jours, les travaux porteront sur des modules tels que : les ressources financières de la commune, les modalités de passation de marchés publics, l’attractivité des territoires et le développement économique local, le e-Gouvernance économique locale et le Management public.

 

Mensah ASSOGBAGUE

#Togo24, le pari du professionnalisme

Info : +228 90808989 // 99313108

E-mail : info@togo24.net

Site Web : www.togo24.net

 

 

 

 

 

Related posts

Kloto – 1er Juin : le préfet de Kloto Bertin ASSAN a accompli son devoir civique.

Togo 24

Togo : Les acteurs des communes des régions Maritime et Plateaux chargés de la gestion financière, outillés sur le processus d’exécution du budget communal à Kpalimé

Togo 24

61ème session ordinaire de la Cédéao : Faure Gnassingbé prend part aux travaux à Accra

Togo 24

Leave a Comment

Translate »