ACTUALITES ECHOS DES COMMUNES GOUVERNEMENT SOCIETE

Golfe 2 : Le pasteur Edoh KOMI appelle les leaders religieux à l’autodiscipline et à l’autocensure par rapport  aux nuisances sonores

©Togo24 – (Lomé, le 18 juin 2022) – Le premier adjoint au maire de la commune du Golfe 2.  Pasteur Edoh KOMI (Président du Mouvement Martin Luther King), a appelé les leaders religieux de la commune, notamment les pasteurs, les prêtres catholiques et les imams à l’autodiscipline et à l’autocensure par rapport aux troubles de voisinage et aux nuisances sonores, lors d’une rencontre d’échange tenue le 18 juin 2022 au Cetef Togo 2000 à Lomé.

A la fin de cette rencontre, les pasteurs, prêtres catholiques et Imams de la commune du Golfe 2 ont pris des engagements de faire du Golfe 2, une commune pilote et modèle, en matière du respect de l’ordre public et du respect des droits et libertés publiques au Togo.

Les autres communes du Togo pourront donc s’inspirer de cette expérience de la commune du Golfe 2.

Cette rencontre est initiée par le premier adjoint au maire de la commune du Golfe 2, Pasteur Edoh KOMI (Président du Mouvement Martin Luther King).

Selon lui, cette rencontre vise d’une part à présenter aux responsables religieux de la commune du Golfe 2, la situation liée aux troubles de voisinage et aux nuisances sonores, à  les sensibiliser d’autre part sur le phénomène et en outre, à lutter contre les nuisances sonores générées par les lieux de culte et dont, une partie de la population se plaint.

Après sa présentation sur la thématique, le premier adjoint au maire de la commune du Golfe 2, a appelé ses pairs serviteurs de Dieu, à faire une analyse autocritique sur les reproches qui leur sont souvent adressés.

Il reconnait les faits qui leurs sont reprochés : ‘’Honnêtement, Il faut reconnaitre que les nuisances sonores et les troubles de voisinage sont une réalité. Pour nous, c’est une occasion de nous mettre en cause, de nous autocritiquer, de nous s’autodiscipliner et de nous s’autocensurer et cultiver désormais les valeurs de cohésion sociales et bon vivre’’, a confié à Togo 24, Pasteur Edoh komi.

‘’Il y a des gens qui exagèrent par rapport aux nuisances sonores. Si nous prenons nos responsabilités la situation va s’améliorer et c’est très important’’, a-t-il ajouté.

‘’Les responsables religieux sont des personnalités très importantes pour la société et nous ne pensons pas que la prédication de l’évangile va prendre l’allure d’un instrument trouble de voisinage et de division sociale’’, a précisé le Président du MMLK.

‘’Au cours de cette rencontre, nous avons évoqué le phénomène de nuisance sonore et l’interdiction de l’implantation des lieux de culte. Par rapport à la décision du gouvernement, nous pensons qu’il faut continuer par appelé les responsables religieux au bon sens et à plus de responsabilités par rapport à la liberté religieuse’’, a expliqué Pasteur Edoh KOMI.

Les responsables religieux de la commune du Golfe 2 présents à cette rencontre, ont salué cette initiative et ont promis de tout mettre en œuvre pour respecter les textes en vigueur.

Les réflexions ont porté sur les nuisances sonores et l’interdiction d’implantation de nouveaux lieux de culte au Togo.

Pour rappel, les autorités togolaises ont interdit ‘’l‘implantation anarchique des lieux de culte’’ sur tout le territoire.

La décision prise vendredi 10 juin par le ministre de l’Administration territoriale Payadowa Boukpessi vise à lutter contre les nuisances sonores générées par les lieux de culte et dont une partie de la population se plaint.

Cette décision du gouvernement continue par faire couler beaucoup d’encre et de salive et suscitent des réactions diversement appréciées par les populations.

Si certaines personnes sont favorables pour cette décision, ce n’est pas le cas chez d’autres, qui estiment que les bars aussi font tout autant de la nuisance et que les églises ne devraient pas être les seules visées.

Soulignons que, peu avant cette décision du gouvernement, le directeur de culte du ministère l’Administration territoriale menaçait de saisir les instruments de musique de tous les lieux de culte qui dépasseraient le seuil des 55 décibels, occasionnant aussi leur fermeture.

 

Mensah ASSOGBAGUE          

#Togo24, le pari du professionnalisme

Info : +228 90808989 // 99313108

E-mail : info@togo24.net

Site Web : www.togo24.net

 

 

 

 

Related posts

Togo – Conseil des ministres : quatre projets de décret, quatre communications

Togo 24

Togo : Mme TSEGAN a conféré avec André Reichardt, Président du groupe d’amitié France-Afrique de l’Ouest

Togo 24

Niger-Deuxième session ordinaire de l’année 2021 : Yawa Djigbodi TSEGAN a pris part à la cérémonie d’ouverture

Togo 24

Leave a Comment

Translate »