ACTUALITES AFRIQUE ECHOS DES COMMUNES GOUVERNEMENT INTERNATIONAL SOCIETE

Togo – vie chère : le MMLK, préoccupé par les conditions de vie et de travail des travailleurs de la zone franche.

©Togo24 – (Lomé, le 18 août 2022) – Pasteur Edoh KOMI, Président du Mouvement Martin Luther King (MMLK), suit de très près, les derniers développements de l’évolution de l’actualité sociopolitique qui règne au Togo depuis environ 2 ans et demi. De la crise sanitaire liée à la pandémie à Coronavirus (Covid-19), qui a bouleversé les plans d’actions opérationnelles ou les plans annuels de travail des entreprises et paralysé tous les secteurs d’activités, à la cherté de la vie qui empoisonne la vie des togolais, l’homme de Dieu reste sensible au sort réservé aux travailleurs de la zone franche.

Selon Pasteur Edoh KOMI, Président du MMLK, la situation de cherté de vie, plombée d’augmentation tous azimuts des prix des produits pétroliers, est déjà ‘’intenable et insupportable pour les travailleurs régulièrement payés et autres acteurs de la vie sociale’’.

‘’Ces derniers se lamentent, grincent les dents et appellent au secours’’, a-t-il constaté.

‘’Qu’en est-il du sort des compatriotes abandonnés tristement dans les mains des opérateurs véreux et insatiables  des sociétés de la zone franche?’’, se demande –t-il ?

‘’Ceux dont les conditions de travail et de vie sont déjà exécrables et minables; ceux qui subissent l’exploitation et l’esclavage des temps modernes; ceux qui travaillent beaucoup mais sont médiocrement rémunérés? Avec ces miettes et jetons (en-dessous du SMIG) qui leur sont versés avec mépris et humiliation, comment peuvent-ils exister et vivre, ces damnés et marginalisés  de notre société auxquels nous ne cesserons de nous en préoccuper?’’, ajoute –t-il.

‘’Dans ce contexte de vie chère, nous imaginons ce que les travailleurs de la zone franche endurent et la misère à laquelle  ils sont confrontés’’, a souligné Pasteur Edoh KOMI.

‘’QUEL TRISTE SORT pour ces femmes et hommes qui ont cru que le travail les éloignerait  en principe de l’ennui, du vice et du besoin, mais qui malheureusement, se retrouvent dans l’effet contraire de ce principe universel?’’, s’interroge –t-il.

‘’Nous nous apitoyons sur leur sort ; mais sont-ils prêts à s’émanciper et à se libérer de cet esclavage?  Au sommet de l’ État, a-t-on les yeux tournés vers eux pour des mesures d’ accompagnement en ce temps de crise aiguë?’’, poursuit-t-il.

Pour le Président du Mouvement Martin Luther King, les gens ne doivent pas se leurrer ‘’car il y a longtemps que ce secteur placé sous le contrôle de la Société d’ Administration de la Zone Franche (Sazof), continue d’être dirigé par des mains de fer sans ouverture envers les syndicats et les organisations de défense des droits de l’homme, dont le Mouvement Martin Luther King (MMLK)’’.

‘’La vie est chère et la balle est désormais dans le camp des victimes de ces traitements inhumains et cruels’’, a indiqué Pasteur Edoh KOMI.

Au Togo, la cherté de la vie a été matérialisée par une augmentation vertigineuse du prix de la bouteille de gaz butane (une hausse de plus de 73%). C’est la consternation chez les ménages qui ne comprennent pas cette hausse. Les associations de défense des droits des consommateurs et d’autres acteurs dénoncent cette augmentation inopportune et demandent au gouvernement de rapporter cette décision.

 

La rédaction

#Togo24, le pari du professionnalisme

Info : +228 90808989 // 99313108

E-mail : info@togo24.net      

Site Web : www.togo24.net 

 

 

 

 

 

 

Related posts

Côte d’Ivoire: grève des agents de santé pour prime impayée du coronavirus    

Togo 24

Togo-Fin de la 2ème édition de l’Académie Syndicale des Jeunes à Kpalimé : les participants ont pris des engagements et formulé des recommandations

Togo 24

Covid-19  »pas rassurés », les togolais se ruent vers les centres de vaccination

Togo 24

1 comment

APATI -BASSAH Lolonyo 18 août 2022 at 17h11

Premièrement le pasteur Doh Komi du MLK l homme de Dieu a le droit de revendiquer la meilleure vie de la population mais le gouvernement est dans son droit avec les décisions d augmenter le coût de certaines choses pour pouvoir prendre en charge les besoins des démunis faire face aux terroristes dans le nord du pays arrive à payer les fonctionnaires financer les AGR surtout avec la subvention des engrais et autres.
La visite de la présidente de l assemblée nationale Madame Yawoa Djigbodi TSEGAN en Côte d’Ivoire pour une rencontre avec le chef de Amassant WATTARA est toujours dans nos relations bilatérales.
L Ambassadeur Française à KPALIME dans la commune 1 du maire DOGBATSE Winny Yao est salutaire puisque c’est un milieu de tourisme.
Le financement des femmes d AGOME Kpodji rentre encore dans le PND lancé par le chef de l État Togolais son Excellence Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBÉ

Reply

Leave a Comment

Translate »