ACTUALITES AFRIQUE ECHOS DE LA PRESIDENCE ECHOS DES COMMUNES GOUVERNEMENT INTERNATIONAL SOCIETE

Togo : le MMLK plaide pour la libération des enseignants et des élevés incarcères

©Togo24 – (Lomé, le 1er septembre  2022) – Au Togo, l’année scolaire 2021-2022 a été émaillée par des mouvements de grèves lancés par des enseignants, membres du Syndicat des Enseignants du Togo (SET), malgré les résultats satisfaisants et un bilan positif obtenus durant l’année scolaire. Ces mouvements de grèves ont eu des conséquences négatives, notamment l’arrestation de quelques enseignants dudit syndicat et de quelques élèves, sortis de leurs classes pour exiger le retour de leurs éducateurs.

Quelques mois après cet évènement malheureux,  le Mouvement Martin Luther King a réagi. Dans un communiqué rendu public le 1er septembre 2022 et dont une copie est transmise à Togo 24, le Pasteur Edoh KOMI (Président du MMLK) plaide auprès du gouvernement pour la libération des enseignants et des élèves.

‘’Pour avoir lancé les mots d’ordre de grève réclamant l’amélioration de leurs conditions de travail et de vie, les enseignants du Syndicat des Enseignants du Togo (SET) ont été incarcérés et croupissent toujours en prison ainsi que des élèves sortis de leurs classes pour exiger le retour de leurs éducateurs’’, indique le communiqué.

‘’Bientôt 5 mois, ils sont toujours en détention préventive et ne sont pas situés réellement sur la nature de leur délit’’, a-t-il relevé.

‘’Alors que la rentrée 2022-2023 est prévue dans les prochains jours, la place des enseignants et des élèves ne doit plus être dans les maisons d’arrêt. Les enseignants sont des parents et leurs familles attendent leur présence à leurs côtés  pour préparer cette rentrée dans ce contexte de vie chère.  Quant aux élèves privés de leur liberté, ils sont la relève de demain et leur vie doit être préservée de cette forme de traitement qui leur est défavorable pour atteindre la stature d’homme accompli et parfait pour le pays’’, a souligné le Pasteur.

Eu égard à ce qui précède, le Mouvement Martin Luther King plaide auprès du gouvernement pour la libération des enseignants et des élèves.

Par ailleurs, le MMLK appelle le gouvernement a revenir sur sa décision en rétablissant tous les enseignants licenciés de leurs fonctions pour la cohésion et la paix sociale.

 

La rédaction          

#Togo24, le pari du professionnalisme

Info : +228 90808989 // 99313108

E-mail : info@togo24.net      

Site Web : www.togo24.net 

 

 

 

 

 

 

 

 

Related posts

Ambition Africa : un évènement business pour renforcer les liens économiques et commerciaux avec l’Afrique

Togo 24

Togo : Conseil des ministres du 23 septembre 2022

Togo 24

Tchaoudjo 3 : « Aujourd’hui j’arrive à subvenir aux besoins de ma famille grâce au projet EJV piloté par l’Anadeb »  OURO SAMA Song’haï

Togo 24

Leave a Comment

Translate »