ACTUALITES AFRIQUE DIPLOMATIE ECHOS DES COMMUNES INTERNATIONAL SOCIETE

Togo : la contribution du journalisme féminin à la cohésion sociale au cœur d’un atelier à Kpalimé

©Togo24 – (Kpalimé, le 13 septembre 2022) – Un atelier de formation sur la contribution du journalisme féminin à la cohésion sociale se tient du 12 au 15 septembre 2022 Kpalimé (environ 120 km au Nord de Lomé).

Cette formation est initiée par Hotsi Communication avec l’appui technique et financier de l’Ambassade des Etats Unis d’Amérique au Togo, dans le cadre de son soutien à la professionnalisation des journalistes et d’une presse de qualité contribuant au renforcement de l’État de droit et la gouvernance dans divers domaines.

Elle fait suite à la formation des journalistes tenue à Tsévié sur le journalisme d’investigation et regroupe une vingtaine de femmes journalistes venues de toutes les régions du Togo.

Cette formation vise à stimuler la création de contenu visant l’autonomisation de la femme, la promotion de l’éducation, la contribution des femmes à la stabilité sociale et la participation des femmes aux processus de prises de décision y compris en communauté et par la participation électorale.

‘’Cette formation est la deuxième étape d’une série de formations que Hotsi Communication organise en collaboration avec l’Ambassade des Etats Unis d’Amérique au Togo. La première a été faite à Tsévié avec des journalistes sur le journalisme d’investigation et cette phase concerne exclusivement une vingtaine de femmes journalistes venues des cinq régions économiques du Togo. Il s’agit de voir quel doit être la contribution des femmes journaliste à la cohésion sociale, au renforcement de la paix au Togo’’, a souligné Sylvio Combey, Directeur de Hotsi Communication.

‘’La troisième étape se tiendra également à Kpalimé avec et les journalistes et les forces de l’ordre et de sécurité pour justement le renforcement de la cohésion et de la paix et comment ils doivent collaborer ensemble pour  promouvoir et renforcer ces valeurs. Le Nord du Togo est la cible de plusieurs attaques, donc on ne va pas attendre que descend jusqu’au Sud avant de prendre des dispositions. Donc, ce  sera la troisième et dernière étape de cette série de formation ou de rencontre d’échanges et de partages que Hotsi Communication, porteur du projet a initiée, financé par l’Ambassade des Etats Unis d’Amérique au Togo.’’, a-t-il précisé.

Pour Sylvio Combey, les femmes journalistes ont un rôle et des responsabilités à assumer dans la promotion et renforcement de la cohésion sociale.

Selon lui, ces femmes journalistes portent elles même ce rôle et ces responsabilités. ‘’C’est pour ça que nous sommes là pour leur donner les outils nécessaires, nous n’allons pas les orienter de faire ci et ça. C’est beaucoup plus de femmes journalistes de  radios, donc elles sont appelées à réfléchir, à faire du brainstorming, à réfléchir sur quel contenu mettre dans le programme pour qu’elles puissent impacter leurs cibles’’, a-t-il expliqué.

‘’La presse est le quatrième pouvoir, il s’agit pour elles de voir quel type de programme, d’émission, de production, reportage, et animation qu’elles doivent faire sur leurs antennes pour justement sensibiliser. Parce que nous parlons des milieux ruraux également et nous savons que souvent il y a des préjugés, notamment le concept du genre. Et on pense que les femmes ne doivent pas faire certaines choses. Et donc, il faut démystifier ca et arriver à  ce que ces préjugés soient éliminés pour que les femmes puissent prendre le devant, parce que quand on éduque une femme, c’est toute une population qu’on éduque. Et quand cette information vient d’une femme journaliste, les autres femmes la reçoivent encore mieux’’, a ajouté le M. COMBEY.

Le Directeur de Hotsi Communication a témoigné sa reconnaissance et sa gratitude à l’Ambassade des Etats Unis d’Amérique au Togo pour son appui technique et financier à la réalisation de ce projet, qui selon lui, permettra de renforcer et de consolider la cohésion sociale et la paix au Togo.

La Directrice Section Affaires Publiques de l’Ambassade des Etats Unis d’Amérique au Togo Mme Shannon M. Ritchie, s’est réjouie pour sa part, d’être parmi les participantes, au moment où elles vont discuter de sujet crucial de la contribution du journalisme féminin à la cohésion sociale.

Pour elle, la thématique de cette formation est d’autant plus importante. ‘’Le Togo fait face depuis quelques mois aux menaces et manifestations de l’extrémisme violent. Face aux dangers et à l’insécurité mais aussi la raison sociale, la femme est au centre de la stabilité de toutes les sociétés. Elle doit être éduquée, outillée et soutenue pour participer pleinement à l’atteinte de la cohésion sociale. Elle doit jouer un rôle déterminant dans conscientisation, la sensibilisation d’une société égalitaire’’, a-t-elle déclaré.

Elle a relevé le rôle et l’importance des médias et surtout des femmes journalistes dans la promotion, le renforcement et la consolidation de la cohésion sociale.

Le secrétaire général de la préfecture de Kloto Essolabina Bakai (représentant le préfet de Kloto) a de côté salué cette initiative de Hotsi Communication et remercié l’Ambassade des Etats Unis d’Amérique au Togo pour son accompagnement au renforcement de la cohésion sociale au Togo.

Il a également invité les formateurs à donner le meilleur d’eux même et les participantes à prêter une oreille attentive aux différentes communications qui seront présentées pour tirer le maximum de profits.

Pour Komlan mensah Agbéka (représentant le Président de la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication), l’installation de régulation des médias se réjouit du thème de cet atelier, portant sur  »la contribution du journalisme féminin à la cohésion sociale ».

Selon lui, ce thème veut éclairer, aider, faire avancer la population et faire assumer le rôle et la responsabilité des journalistes dans plusieurs domaines de la presse.

Il a remercié et félicité l’Ambassade des Etats Unis d’Amérique au Togo pour ses multiples apports pour la bonne gouvernance et le meilleur devenir de la presse togolaise et pour le Togo.

‘’C’est avec une grande satisfaction que nous nous sommes informés des objectifs premiers de cet atelier à savoir : l’autonomisation des femmes, la promotion de l’éducation, la contribution des femmes à la stabilisation sociale, la participation des femmes aux processus décisionnels et la participation communautaire et électorale’’, a-t-il déclaré.

Il a invité les participantes à s’imprégner davantage des aspects techniques de la pratique journalistique et au respect du code de la presse et de la communication et du code d’éthique et de déontologie.

Après avoir relevé lui aussi le rôle et la place que les femmes occupent dans les instances décisionnelles au Togo, le représentant le Président de la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication a rappelé aux participantes que, ‘’face à la situation d’insécurité que connait le Togo en ce moment, les journalistes, communicateurs et professionnels des médias devront contribuer à l’apaisement des populations et à leur sécurisation en leur donnant des informations professionnelles et conséquentes par des conduites idoines à tenir.

Durant quatre jours, les travaux de cet atelier porteront sur plusieurs thématiques tels que : ‘’les traits visant l’égalité genre’’, ‘’la politique du genre au Togo’’, ‘’le genre dans les médias : le cas du Togo’’, ‘’écrire pour la radio, TV et le Web’’, ‘’les techniques de collectes d’informations et la gestion des sources’’, ‘’processus de reportage : les étapes à suivre’’, le journalisme d’investigation, le factcheking, les principes de base d’éthique et de déontologie.

La formation se déroule en deux phases : théorie et pratique. Les participantes feront des visites dans quelques entreprises pour échanger et discuter leurs responsables sur leur parcours professionnelles.

 

Mensah ASSOGBAGUE       

#Togo24, le pari du professionnalisme

Info : +228 90808989 // 99313108

E-mail : info@togo24.net

Site Web : www.togo24.net

 

Related posts

Guinée : la chasse aux motos taxis est ouverte à Conakry

Togo 24

Cacao: l’initiative Ghana/Côte d’Ivoire veut promouvoir le bien-être des planteurs

Togo 24

Covid-19: en Afrique, le nombre de cas chute, la 4e vague reflue, selon l’OMS  

Togo 24

Leave a Comment

Translate »