ACTUALITES AFRIQUE ECHOS DE LA PRESIDENCE ECHOS DES COMMUNES GOUVERNEMENT INTERNATIONAL SOCIETE

Togo : La campagne 2022-2023 de commercialisation du café et du cacao officiellement lancée par le ministre du commerce Kodjo Adédzé  jeudi à Kpalimé

©Togo24 – (Kpalimé le 22 septembre 2022) – Le ministre du Commerce, de l’Industrie et de la Consommation Locale Kodjo ADEDZE, a procédé le 22 septembre 2022 à Kpalimé (environ 120 km au Nord de Lomé), au lancement officiel de la campagne 2022-2023 de commercialisation du café et du cacao au Togo.

Le ministre du Commerce avait à ses côtés, son collègue Antoine Lékpa GBEGBENI (ministre de l’agriculture, de l’élevage et du développement rural), Enselme GOUTHON (Secrétaire général du Comité de Coordination pour les Filières Café et Cacao), Bertin Koku ASSAN (Préfet de Kloto), Togbui DZEDO V (Président des chefs traditionnels de Kloto).

Les chefs traditionnels, les organisations paysannes et tous les acteurs du secteur agricole étaient également présents.

‘’La cérémonie de ce jour s’inscrit dans la dynamique insufflée par le chef de l’État Faure Gnassingbé, pour faciliter et encourager les activités de production, de transformation et de muse sur le marché des produits locaux en général, et en particulier, du café et du cacao, afin d’améliorer de façon significative et durable, les conditions de vie de nos concitoyens en commençant par celles de nos braves producteurs’’, a indiqué Kodjo ADEDZE, ministre du Commerce, de l’Industrie et de la Consommation Locale.

Il a rendu un vibrant  hommage au chef de l’État, non seulement pour ses multiples soutiens en faveur des différents acteurs des chaines de valeur, mais surtout, pour son indéfectible effort de maintien de la paix et.de.la cohésion sociale sans lesquelles, aucun développement n’est possible.

Il a également remercié tous les partenaires pour leurs appuis techniques en faveur du développement des filières café et cacao.

Le ministre de l’agriculture, de l’élevage et du développement rural,  Antoine Lékpa GBEGBENI a pour sa part, exprimé sa reconnaissance et sa gratitude à toutes les organisations et tous les acteurs du monde agricole pour les efforts consentis pour la production continue du café et du cacao, malgré la crise sanitaire, socio-économique que traverse le Togo.

‘’Au vu de l’importance des filières café cacao pour notre pays et face aux enjeux majeurs qui entravent l’amélioration de la productivité des vergers et la professionnalisation des acteurs, ces deux filières font partie des filières prioritaires pour le Gouvernement togolais ; et de ce fait sont inscrites dans tous les programmes de développement agricole du pays’’, a-t-il souligné.

Il a relevé les avantages et les bénéfices que le secteur café et le cacao  continue de bénéficier du Gouvernement à travers divers programmes dont le plan stratégique Togo 2020-2025 et des actions en cours pour augmenter les niveaux de nos productions agricoles.

‘’Ainsi de 2020 à 2022, on note l’appui à l’entretien et à la fertilisation des plantations de caféiers, l’appui à la régénération de vieilles caféières par le recepage, l’appui à la protection phytosanitaire des plantations de cacaoyers avec des insecticides et des fongicides, l’appui à l’installation de nouvelles plantations de caféiers et de cacaoyers mis à la disposition des planteurs entre 2020 et 2022’’, a expliqué le ministre de l’agriculture.

‘’Dans le domaine de la recherche développement sur les deux filières, les actions en cours concernent la sélection de nouveaux matériels végétaux tolérant aux bio agresseurs (maladies et ravageurs) et à la sécheresse,  les tests de nouveaux schémas culturaux pour le café et le cacao et l’identification et le test d’efficacité de bio pesticides botaniques à base de plantes locales pour le contrôle des mérides du cacaoyer’’, a-t-il ajouté.

Afin d’apporter aux planteurs un appui-conseil adapté et de proximité, le gouvernement a renforcé depuis l’année passée le dispositif de techniciens en milieu rural en mettant au niveau de chaque canton un conseiller agricole.

‘’Ces actions selon lui, s’inscrivent dans la mise en œuvre de la feuille de route du Ministère de l’Agriculture de l’Elevage et du Développement Rural dont l’un des objectifs poursuivis est l’amélioration de la productivité des spéculations.

‘’Ainsi ces actions ont permis de passer d’une production de 22 006 tonnes en 2020 à 23 106 tonnes en 2021 pour le café et de 15 030 tonnes en 2020 à 15 782 tonnes en 2021 pour le cacao’’, a-t-il précisé.

Secrétaire général du Comité de Coordination pour les Filières Café et Cacao Enselme GOUTHON, a de son côté indiqué que  les résultats de la campagne précédente sont plus avantageux que ceux de la campagne de l’année 2020-2021.

‘’Avec cette nouvelle campagne qui commence, on espère qu’il y aura encore une autre situation meilleure par rapport à la campagne précédente’’, a-t-il souhaité.

Soulignons que le café et le cacao constituent, après le coton, les 2ème  et 3ème  cultures traditionnelles d’exportation du Togo qui procurent des devises importantes dans le secteur agricole, principale source de revenu de plus de quarante mille (40 000) familles.

 

Mensah ASSOGBAGUE       

#Togo24, le pari du professionnalisme

Info : +228 90808989 // 99313108

E-mail : info@togo24.net

Site Web : www.togo24.net

 

 

 

 

 

Related posts

Samuel Eto’o élu président de la Fédération camerounaise de Football        

Togo 24

Mali : ‘’Ils ont échoué. Je vais très bien, aucun élément n’a été blessé » Colonel Assimi Goïta

Togo 24

Assemblée nationale : ouverture mardi de la première session ordinaire de l’année

Togo 24

Leave a Comment

Translate »