ACTUALITES AFRIQUE ECHOS DES COMMUNES INTERNATIONAL

Togo : des jeunes leaders outillés sur les valeurs de la citoyenneté utile à Kpalimé                       

©Togo24 – (Kpalimé, le 8 octobre 2022) –  Une vingtaine de jeunes leaders (élèves et étudiants) de la commune de Kloto 1 et de Lomé, ont bouclé le vendredi 7 octobre 2022 à Kpalimé (environ 120 km au Nord de Lomé), trois jours de formation sur les valeurs de la citoyenneté utile, a constaté un journaliste de Togo 24.

Initiée par l’Académie Bilimon pour la Recherche et le Développement Participatif (AB.RE.DE.P), cette formation a été rendue possible grâce à l’appui technique et financier de la Fondation Hanns Seidel.

L’objectif de cette formation est de contribuer à bâtir de nouveaux types de citoyens togolais par le renforcement de capacités en éducation, formation civique et citoyenneté utile.

Cette formation a ciblé 16 jeunes dont 15 élèves, 1 enseignant 2 enseignants encadreurs à Kpalimé et 4 jeunes de Lomé,, Pendant trois jours les jeunes ambassadeurs (drises) de Lomé et de Kpalimé ont reçu une dose de connaissances sur plusieurs modules.

Ils ont été outillés sur l’identité, le développement personnel, la gestion d’un projet professionnel, le bien-fondé de la règle dans la construction d’un groupe social et la méthodologie et animation du théâtre forum et des clubs de citoyenneté utile.

‘’L’Académie Bilimon pour la Recherche et le Développement Participatif s’est engagé aux côtés des jeunes pour les accompagner dans la formation continue en citoyenneté utile. Avec notre partenaire la Fondation Hanns Seidel, nous nous sommes engagés dans un partenariat de trois ans qui a commencé en 2020. Et donc, nous sommes dans la troisième année de collaboration et cette année sommes à Kpalimé pour trois jours d’activités, de formation des ambassadeurs (drises) de la citoyenneté utile à Kpalimé’’, a expliqué EDOH Kwassi, Coordinateur des activités de l’Acédémie Bilimon.

L’objectif de cet atelier de formation selon lui, est de contribuer à promouvoir les valeurs de la citoyenneté utile. Cet objectif, a-t-il indiqué est motivé par plusieurs raisons.

‘’Nous sommes partis d’une question de base, qui est de voir quel type de citoyen avons-nous besoin pour la construction des communautés, aux individus auto développés sur le plan holistique et qui veulent bouger vers un  développement collectif’’, a-t-il ajouté.

‘’Pour répondre à cette question de base, nous avons une hypothèse de base qui dit : un individu qui sait qui il est, et qui sait défini son identité, qui sait vivre sa sexualité avec beaucoup de responsabilité, qui défini pour sa vie et qui sait respecter les règles pour vivre dans l’harmonie dans la société, alors cet individu à beaucoup plus de chances d’être un citoyen utile’’, a précisé M. EDOH.

‘’Nous avons choisi Kpalimé parce que nous nous engagés dans une collaboration avec les établissements scolaires surtout les Lycées. Parce que les Lycées sont une transition des jeunes pour aller à l’université qui leur permet d’entrer dans la vie active. Donc accompagner ces jeunes-là à avoir les notions nécessaires sur la citoyenneté utile avant d’aller à l’université pourra les permettre d’avoir les réalités de la notion de la gouvernance participative, au civisme etc’’, a-t-il souligné.

‘’Nous sommes convaincus qu’au sortir de cette formation, les jeunes que nous avons entretenus ici seront de véritables acquis, ambassadeurs (drices) auprès de leurs camarades ou leurs pairs en terme de transmission de valeurs. Ces jeunes ne vont pas s’arrêter à cette formation, ils vont interagir durant  l’année scolaire sur des cahiers de charge que nous les avons remis, entant qu’un club de citoyenneté utile au sein de leurs établissements scolaires’’, a dit le Coordinateur des activités de l’Acédémie Bilimon.

Il a remercié la Fondation Hanns Seidel pour son accompagnement pour la mise en œuvre de ce projet, et les responsables des établissements scolaires ciblés.

A la fin de cette formation, les participants se sont engagés à vulgariser les connaissances reçues dans leurs communautés, écoles, université, lieux d’apprentissage pour un changement de paradigme collectif et ont déclaré être aptes à faire prévaloir et exercer leurs devoirs de citoyenneté.

Ils ont également affirmé que leurs connaissances en lien avec les thèmes développés sont améliorées, déclaré qu’ils doivent devenir les premiers artisans de leur réussite et vouloir s’engager dans les actions de développement local.

Créée en 2011, l’Académie Bilimon dont le siège se trouve à Lomé au Togo, a pour mission de former et de créer des modèles types de citoyens capables de contribuer au développement de sa communauté et de son pays.

 

Mensah ASSOGBAGUE       

#Togo24, le pari du professionnalisme

Info : +228 90808989 // 99313108

E-mail : info@togo24.net

Site Web : www.togo24.net

 

 

 

Related posts

Diplomatie : la Cheffe de la délégation de l’UE au Togo Cristina Martins BARREIRA reçue par Mme Yawa Djigbodi TSEGAN

Togo 24

Agou 1 : la toiture de l’EPP Agou Nyogbo complètement délabrée,  les salles de classes inondées

Togo 24

La France ouvre au public d’importantes archives sur la période du génocide au Rwanda (Officiel)

Togo 24

1 comment

APATI -BASSAH Lolonyo 8 octobre 2022 at 11h22

La valeur citoyenne et civique d un pays ou milieu donnée dépend toujours par la jeunesse alors nous saluons cette formation de 3 jours à KPALIME avec 15 élèves et 2 enseignants en plus les 4 venants de Lomé Cependant avec Monsieur Edoh kwassi ils seront bien outillés pour une restitution à la base de même nous félicitons le chef de la République et ministre des réformes pour leurs engagements en faveur de la jeunesse Togolaise pour un développement durable .
Si pour le vent qui commence encore comme en1990 dit vent de l est c est à nous les africains de faire une différence entre colonisation décolonisation et neocolonisati

Reply

Leave a Comment

Translate »