ACTUALITES AFRIQUE PUBLI-REPORTAGES SOCIETE

Grève à Togocom : la Direction accède à des revendications

©Togo24 – (Lomé, le 2 décembre 2022) – Les membres des quatre Syndicats des travailleurs de Togocom ont bouclé jeudi, 2 jours de grève qu’ils ont observée le 30 novembre et le 1er décembre 2022, en vue d’exiger la satisfaction de leurs revendications.

Les 23, 25 et 29 novembre derniers, des discussions ont eu lieu sous l’égide du ministre de la fonction publique, du travail et du dialogue social. Dans un communiqué, le gouvernement indique que la Direction de Togocom a fait preuve d’ouverture et accédé favorablement à certaines revendications des travailleurs.

Les revendications des syndicats portent principalement sur l’harmonisation de la valeur indiciaire et son amélioration, l’augmentation des indemnités, primes et avantages sociaux et l’octroi de mesures incitatives en faveur des travailleurs issus de Togo Cellulaire.

Selon les ministre en charge du dialogue social et de l’économie numérique, à l’issue des discussions et des échanges du 29 novembre, la Direction Générale du Groupe TOGOCOM a fait preuve d’ouverture et accédé favorablement à certaines revendications des travailleurs, en s’engageant, dans le cadre de la finalisation de la convention collective.

La Direction de Togocom a décidé d’accorder certaines mesures.

  • il s’agit de l’amélioration de la grille/valeur indiciaire des agents du Groupe précédemment issus de TOGOTELECOM.

L’idée étant de réduire significativement l’écart entre les deux  valeurs indiciaires et par voie de conséquence, les anciennes grilles de rémunération de TOGOCELLULAIRE et TOGOTELECOM.

  • la Direction de Togo s’est engagée à harmoniser les indemnités, primes et avantages sociaux entre TOGOTELECOM et TOGOCELLULAIRE sur les montants les plus élevés, indépendamment de leurs anciens statuts respectifs.
  • il est envisagé une mesure incitative, sous la forme d’une indemnité d’un montant appréciable, en faveur des travailleurs issus de TOGOCELLULAIRE.

« Au regard de ces avancées, le Ministre chargé du travail et du dialogue social a vivement exhorté les représentants des travailleurs à suspendre le préavis de grève, et à contribuer ainsi à la préservation d’un climat de sérénité nécessaire en vue de parvenir, dans les plus brefs délais, à la signature d’un procès-verbal consacrant les points de compromis en registrés ainsi qu’à la conclusion de la convention collective du Groupe », indique le gouvernement dans un communiqué.

Des travailleurs de Togocom réquisitionnés

Selon les termes de la note, malgré les engagements de la Direction Générale du Groupe TOGOCOM et la disponibilité des autorités gouvernementales à poursuivre leur accompagnement en vue de conclure les discussions en cours entre les parties,  le préavis de grève a été maintenu.

« Dans ces conditions, et en raison du contexte sécuritaire actuel dans la sous-région et dans notre pays, en particulier l’importance du secteur des télécommunications, qui fournit des services à caractère essentiel, les ministres de la fonction publique, du travail, du dialogue social, de l’économie numérique et de la transformation digitale, décident la réquisition des travailleurs du Groupe TOGOCOM, jugés essentiels pour la continuité du service », précisent les autorités.

Les travailleurs réquisitionnés ont été informés. Ils ont été invité par le gouvernement au respect des obligations qui leur incombent

Related posts

Togo : Le HCRRUN indemnise les victimes de 4 préfectures de la région des Plateaux-Ouest à Kpalimé

Togo 24

42ème assemblée générale de l’AIMF : « Les défis climatiques », plus grandes menaces pour les villes.  

Togo 24

Côte d’ivoire : l’opposition revendique la victoire aux législatives (conférence de presse)

Togo 24

1 comment

APATI -BASSAH Lolonyo 2 décembre 2022 at 17h39

Premièrement je tiens à remercier le ministre de la formation publique et de travail le directeur général de la grande société TOGOCOM Telecom et telecelulaire pour une attente cordiale de cette grève qui n est pas à saluer dans cette crise mondiale et la menace du terrorisme au nord de notre pays.
BINA:1 avec nouvelle station sainte prouve la volonté du gouvernement à l installation dans de bonnes conditions.
AMOU:3 Éclairage d un CEG fait partie de l axe 3 du feuille de route du chef de l État Togolais son Excellence Monsieur Faure Essozimna GNASSINGBÉ nous lui disons merci
Mali combien de la Russie fait dans ce pays avant le bruit de France qui a pris en L UMEOA comme sa région.
L études de lois sur le budget 2023 par nos élus doivent donner satisfaction au peuple surtout compte tenu du terrorisme ensuite les décisions prises par le gouvernement représenté par le ministre des droits de l’homme et des réformes TRIMOUA Christian et son collègue de la finance SANI Yaya concernant les grosses précoces de moins 16 ans et la violat forcée de des femmes sont venus à point nommé

Reply

Leave a Comment

Translate »