ACTUALITES AFRIQUE DIPLOMATIE ECHOS DES COMMUNES GOUVERNEMENT INTERNATIONAL SOCIETE

Togo : le rapport de la cartographie des parties prenantes en communication sur les risques et engagement communautaire validé à Kpalimé

©Togo24 – (Kpalimé, le 14 décembre 2022) – Le rapport de la cartographie des parties prenantes en communication sur les risques et engagement communautaire a été validé lors d’un atelier tenu du 12 au 13 décembre 2022 à Kpalimé (environ 120 km au Nord de Lomé).

Cet atelier s’inscrit dans le cadre du programme régional d’appui à la prévention des pandémies dans la région de la CEDEAO (RPPP), mis en œuvre par la GIZ et cofinancé par le Ministère fédéral allemand de la coopération économique et du développement (BMZ) et l’Union Européenne (UE).

Ce programme appuie le Togo depuis 3 ans dans la préparation et la réponse aux urgences de santé publique dont les épidémies. Le RPPP-GIZ vise à renforcer certaines capacités clés de RSI 2005 à travers les champs d’intervention tels que, le renforcement des capacités des ressources humaines, la Communication sur les risques et la Coordination et communication interinstitutionnelle le tout dans le concept One health.

Depuis plus de deux ans déjà, le Togo se bat comme tous les pays du monde entier pour préserver la santé de ses populations contre la pandémie de COVID-19 et des épidémies de choléra en 2021, de méningite, de fièvre de Lassa et de poliomyélite sur tout son territoire.

La communication sur les risques et l’engagement communautaire est une capacité essentielle du Règlement sanitaire International RSI 2005 et constitue l’un des piliers clés de gestion des urgences de santé publique. Cette communication de risque couplée avec un engagement communautaire se fait sur la base de plans et stratégies élaborés par les experts nationaux et souvent relayés par les acteurs de proximité au sein des communautés.

La coopération avec les partenaires est un élément crucial pour une communication médiatique et aussi une planification réussie des activités de communication sur les risques et l’engagement communautaire.

Le RPPP-GIZ a recruté un consultant national pour faire la cartographie des parties prenantes qui interviennent dans la communication sur les risques et l’engagement communautaire lors des différentes phases de gestion d’une épidémie au Togo.

Les résultats du rapport de la mission sur la cartographie des acteurs de communication sur les risques et engagement communautaire au Togo ont été présentés et discutés avec les différentes parties prenantes lors d’un atelier de deux jours tenu du 12 au 13 décembre 2022 à Kpalimé.

Cet atelier a permis d’informer les participants sur la Communication sur les risques et la Coordination et communication interinstitutionnelle, de discuter sur l’approche de collaboration en matière de communication de risque et engagement communautaire et de valider le document du rapport.

‘’Nous voulons à travers cette activité, faire la cartographie des différentes parties prenantes qui interviennent dans la communication sur les risques et l’engagement communautaire lors des différentes phases de gestion d’une épidémie au Togo. Qui sont ces acteurs ? Où sont-ils ? Qu’est-ce qu’ils font concrètement et quelle approche ils utilisent pour communiquer avec la population’’, a indiqué Dr KOKOUDA Sakpatenou, Conseiller Technique National du Programme Régional d’appui à la Prévention des Pandémies dans la région de la CEDEAO (RPPP) au Togo.

‘’Donc un consultant a été engagé dans ce sens avec les orientations technique du ministère de la santé et des enquêtes ont été faites auprès des organisations de la société civile pour discuter avec eux, les localiser sur le territoire togolais et de documenter sur ce qu’ils font comme activités de communication sur les risques’’, a-t-il souligné.

‘’Maintenant, c’est le rapport de la mission qui a été présenté aux différents acteurs lors de cet atelier de deux jours tenu à Kpalimé. Nous avons aussi recueilli leurs avis, apports et suggestions pour améliorer le travail fait’’, a expliqué Dr KOKOUDA.

‘’Le but, c’est de disposer une base de données complète de tous les acteurs qui interviennent dans la communication sur les risques et l’engagement communautaire afin de pouvoir les contacter à temps lorsqu’une épidémie se déclare dans une région ou dans un district. Ainsi on saura que tel acteur est à ce niveau et qu’il peut apporter des informations aux populations pour que ces dernières puissent prendre leurs mesures et éviter la propagation d’une l’éventuelle menace de santé publique’’, a-t-il ajouté.

Pour rappel, les urgences de santé publique se multiplient au cours des dernières décennies à travers le monde. Selon les experts de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), plus de 100 événements de santé publique sont signalés chaque année.

 

Mensah ASSOGBAGUE    

#Togo24, le pari du professionnalisme

Info : +228 90808989 // 99313108

E-mail : info@togo24.net

Site Web : www.togo24.net

 

 

 

Related posts

Togo : la loi de finances gestion 2022, votée.

Togo 24

Togo : l’APSFD-TOGO outille les responsables Audits et Conformité des SFD sur le contrôle permanent et la conformité dans les SFD à Kpalimé  

Togo 24

Centrafrique : premières élections municipales depuis 30 ans

Togo 24

1 comment

APATI -BASSAH Lolonyo 14 décembre 2022 at 14h44

Premièrement je tiens à remercier le gouvernement pour la mise dans chaque Préfecture le moyen de cartographie lors du 5eme recensement de la population des habitants et de ménage qui devait faciliter la réunion du 12,13 décembre à KPALIME pour identifier les maladies ensuite les personnes responsables d aider les agents envoyés sur le terrain dont la première personne c’est Monsieur le Préfet le maire les agents de santé Docteur ou Dos les forces de sécurité les religieux les responsables de services les personnes ressources et ceci grâce à l appuis de GIZ avec l aide de MIZ souhaitons que malgré le retard dû au COVID-19 ils prisent en compte nos doléances.
MALI n est pas égal à la GUINÉE la CEDEAO met en preuve le Mali si la Guinée refuse les conditions de la CEDEAO dès le retour des chefs de la rencontre USA les données vont-ils changer pour un Afrique Unie

Reply

Leave a Comment

Translate »