ACTUALITES AFRIQUE ECHOS DES COMMUNES GOUVERNEMENT INTERNATIONAL SOCIETE

Togo : le nouveau code de la presse et de la communication entre en vigueur

©Togo24 – (Lomé, le 8 janvier 2023) – Adopté depuis le début de l’année 2020, le nouveau code de la presse et de la communication est entré en vigueur le 7 janvier 2023, après un délai de trois ans de moratoire accordé aux professionnels des médias pour s’adapter aux changements qu’il entraîne.

Au Togo, le secteur des médias dispose désormais d’un nouvel outil déontologique destiné à mieux le réglementer et le professionnaliser.

Le code revisité, porté par le ministère de la communication et celui de la justice, prend désormais en compte les médias en ligne et introduit de nombreuses innovations relatives à la pratique du métier de journaliste et à la détention de la carte de presse.

Les enjeux et défis du nouveau code de la presse et de la communication

  • le statut des médias

D’abord, le tout premier changement concerne le statut des médias. Les passent de simples organes de presse à de véritables sociétés ou entreprises de presse.

Cela implique un changement dans la délivrance des récépissés.

Désormais, les récépissés ne seront plus délivrés directement à des personnes physiques (les directeurs de publication) mais à des personnes morales (des entreprises de presse).

Cela suppose des formalités à mener au Centre des formalités d’entreprises (CFE) afin de disposer de documents qui entrent dans la constitution des dossiers pour l’obtention des récépissés de déclaration de la presse écrite ou en ligne en mode écrit ainsi que l’obtention des autorisations d’installation et d’exploitation des médias audiovisuels classiques, des web radios et web tv.

  • la qualité du directeur de publication

Désormais n’est pas directeur de publication qui veut, mais celui qui remplit la condition. Et cette condition, c’est d’avoir au moins 7 années de pratique journalistique, donc d’expérience professionnelle avant de prétendre diriger un organe de presse.

Condition valable aussi bien pour les demandes de création des journaux papiers que des organes de presse en ligne en mode écrit (sites web d’information). Et ces 7 années minimum d’expérience se prouvent par la présentation d’attestations de travail qui renseignent sur le parcours du directeur de publication et par la présentation d’articles de presse signés par le directeur de publication.

  • la qualité du journaliste 

S’agissant de la qualité de journaliste, celle-ci n’est reconnue qu’à celui qui a été formé dans une école ou un institut de journalisme agréé par l’État, formation assortie d’un diplôme de licence au moins.

Outre, la licence professionnelle, les titulaires de licence générale et de BTS dans toute autre discipline peuvent être considérés comme journalistes, à condition de faire accompagner ces diplômes, respectivement de 3 et 5 années d’expérience professionnelle.

Lorsque cette condition relative au diplôme est remplie, les intéressés peuvent faire la demande de la carte de presse auprès de la HAAC, s’ils remplissent les autres conditions édictées à cet effet.

  • prise en compte des médias en ligne

Le nouveau code de la presse et de la communication prend en compte les médias en ligne.

Ainsi, avec la fin du moratoire, il n’y a plus possibilité de demande de dérogation pour avoir une extension autre que le .tg ou de demande de certification d’expérience professionnelle, même avec une ancienneté dépassant 10 années de pratique sur le terrain.

Les sites web qui ont les extensions .com, .info, .net etc. n’ont plus d’existence légale vis-à-vis de la HAAC et sont en contradiction avec le code de la presse et de la communication.

  • l’aide de l’Etat à la presse et le fond de soutien à la presse.

Le texte consacre le principe de l’aide de l’Etat à la presse et créé un fond de soutien à la presse. 150 millions FCFA seront ainsi alloués au développement de la presse pour 2020.

Pour rappel, au Togo, le secteur des médias compte plus de 400 organes dont près de 200 titres, 75 radios et 10 télévisions.

 

La rédaction  / Togoscoop

#Togo24, le pari du professionnalisme       

Info : +228 90724740 // 99313108

E-mail : info@togo24.net

Site Web : www.togo24.net

 

Related posts

Togo : Les enjeux et défis du nouveau code de la presse au centre d’un atelier à Atakpamé

Togo 24

Nigeria: un camion fonce sur des adolescents et fait 2 morts et 12 blessés

Togo 24

Evasion de masse d’une prison au Nigeria : 108 des 240 fugitifs arrêtés

Togo 24

1 comment

APATI -BASSAH Lolonyo 8 janvier 2023 at 14h58

Tout d’abord nous tenons à remercier les premiers responsables de cette presse qui est désormais une société et privée personnelle avec les cartes de journalistes

Reply

Leave a Comment

Translate »