ACTUALITES ECHOS ASSEMBLEE NATIONALE ECHOS DE LA PRESIDENCE GOUVERNEMENT INTERNATIONAL SOCIETE

Togo : les travaux de la conférence parlementaire de haut niveau sur le terrorisme et l’extrémisme violent ouverts à Lomé

©Togo24 – (Lomé, le 20 janvier 2023) – La présidente de l’Assemblée nationale, Mme Yawa Djigbodi Tsègan, a ouvert ce jeudi 19 janvier 2023 à Lomé, les travaux de la conférence parlementaire de haut niveau sur le terrorisme et l’extrémisme violent avec l’engagement des jeunes.

Cette rencontre est organisée conjointement par le Bureau des Nations Unies pour la lutte contre le terrorisme (UNOCT) et l’Assemblée nationale du Togo en collaboration avec l’Union parlementaire africaine, le Comité interparlementaire du G5 Sahel, et le Conseil de la Choura de l’État du Qatar. Près de 500 parlementaires venus de plus 25 pays prennent part à cette conférence de haut.

Les efforts de développement menés sur le continent africain ces dernières années, sont de plus en plus sous la menace constante d’attaques terroristes et de l’extrémisme violent. Pour lutter contre ces fléaux et impliquer davantage les jeunes dans cette bataille, Lomé la capitale togolaise mobilise les parlementaires autour d’une conférence de haut niveau sur le terrorisme et l’extrémisme violent.

Plusieurs interventions ont marqué la cérémonie inaugurale de ces assises axées sur la poursuite de la recherche et des moyens par lesquels les parlementaires pourraient effectivement renforcer leur engagement avec les jeunes dans la prévention de l’extrémisme violent.

On peut noter celle de M. Seyni Oumarou, Président de l’Assemblée nationale du Niger et Représentant de la Présidence du Comité interparlementaire du G5 Sahel, de  Saad bin Ahmed Al-Mesned, membre du Conseil de la Shura de l’Etat du Qatar, de M. Mauro Miedico, Directeur adjoint, Bureau de la lutte contre le terrorisme des Nations Unies, et celle de Mme Mabel M. Chinomona, Présidente de l’Union parlementaire africaine et Présidente du Sénat du Zimbabwe.

Ils ont souligné la pertinence et l’actualité de la Conférence, évoqué les causes profondes du terrorisme, ses conséquences avant de dérouler la litanie de solutions notamment la création de conseil national des jeunes, l’entrepreneuriat, la création des emplois, la budgétisation sensible aux jeunes et aux femmes, les contributions parlementaires dérogation non faite aux prérogatives constitutionnelles.

Mme Yawa Djigbodi Tsègan, Présidente de l’Assemblée nationale du Togo

Dans son discours d’ouverture, Mme Yawa Djigbodi Tsègan, Présidente de l’Assemblée nationale du Togo a salué la pertinence d’associer les parlements à la dynamique de recherche de solutions concertées.

Elle a souligné les défis auxquels le continent africain essaye de trouver des solutions à diverses périodes de son histoire notamment la modernisation de son économie, le développement de ses infrastructures sociales, éducatives et culturelles, le financement et la potentialisation de son secteur privé, l’intensification de ses échanges avec les autres nations du monde, la création d’emploi pour sa jeunesse, la promotion et l’autonomisation de la femme.

‘’S’inscrivant dans la longue tradition de notre pays de recherche de la paix et maintien de la sécurité tant au plan national que continental, l’Assemblée nationale a participé en 2022 à Doha à la Conférence parlementaire de haut niveau sur « comprendre la menace terroriste en Afrique. Au cours de cette rencontre, le Togo a été sollicité pour offrir un cadre à la poursuite des réflexions sur l’engagement parlementaire dans la lutte contre le terrorisme’’, a-t-elle indiqué.

La Présidente de l’Assemblée nationale du Togo a exprimé toute sa reconnaissance au Président de la République, qui, de par son engagement constant en faveur de la recherche de la paix et de la fraternité entre les nations, a apporté tout son soutien à l’organisation de la présente conférence.

‘’Que toute gratitude lui soit donnée pour son leadership audacieux et pragmatique, gage de résultats tangibles tant sur le plan national que sur la scène internationale. Le caractère récent de l’aboutissement de certains de ses actions dans notre sous-région ouest-africaine nous conforte dans cette conviction. Je voudrais donc rendre lui hommage, homme épris de paix, profondément attaché à la diplomatie et au multilatéralisme agissants’’, a-t-elle précisé.

Elle a noté que des actions isolées des principaux acteurs ne peuvent être efficaces tout en soulignant que seules des actions solidaires, concertées et cohérentes sont significatives et porteuses d’espoir.

‘’A ce titre, je me réjouis de cette convergence d’actions multi-acteurs : système des Nations-Unies, organisation mondiale et organisation continental des parlements nationaux, réuni pour rechercher les voies et moyens permettant d’endiguer cette menace. A travers ce cadre d’échanges, nous tenterons d’apporter de mettre en place une synergie de réponse collective de lutter contre le terrorisme avec toute la vigueur et la rigueur qu’elle emprunte de notre détermination à bâtir une communauté de destin harmonieux’’, a-t-elle ajouté.

La réunion de Lomé offre l’opportunité indéniable de s’attaquer aux racines  menant à la violence et à l’extrémisme violent chez les jeunes. Par ailleurs, elle est un moyen d’exhorter les états à envisager des moyens d’amplifier la représentation globale des jeunes dans les prises de décision.

 

Source : www.assemblee-nationale.tg

 

 

 

 

 

 

 

Related posts

Solidarité internationale : Le CHU de Poitiers fait don de matériels médicaux et de mobiliers à l’Hôpital préfectoral de Badou et aux dispensaires de la Commune de Wawa 1

Togo 24

Togo : Le CDFDH plaide en faveur de l’espace civique au Togo                   

Togo 24

Kozah  : les activités de la Foire 3CK lancées à Kara

Togo 24

Leave a Comment

Translate »